Recevez GRATUITEMENT le "Mini-Guide des Utilisations du Bicarbonate de Soude"

Bonjour et merci de visiter le blog MonBicarbonate.fr.

Laissez votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Le Mini Guide d'Utilisation du Bicarbonate de Soude.

* Champs requis

Close
retrour � l'animation

Où acheter du bicarbonate de soude ?

Le bicarbonate de qualité alimentaire au meilleur prix du WEB.

31 mai 2010 87 Commentaires

Le bicarbonate de soude et les moisissures au potager : fongicide ou fongistatique ?
Écrit par

Protéger vos plantes contre les moisissures avec le bicarbonate (fongicide ou fongistatique contre l’oïdium des rosier et des cucurbitacés, les tâches noires des rosiers…)

Bicarbonate de sodium / bicarbonate de soude utilisé contre l'oïdium et les moisissures

Le bicarbonate est un remède efficace contre l'oïdium et autres moisissures lorsqu'il est bien dosé et bien appliqué

Le bicarbonate de soude (ou de sodium) a été agréé comme « bio-pesticide » aux Etats-Unis et il est fréquemment utilisé en agriculture biologique au Canada. Il est aussi utilisable en agriculture biologique en France ! On ne peut pas le qualifier de fongicide à proprement parler, car il ne « tue » pas les moisissures comme pourrait le faire un pesticide classique, mais il en bloque le développement très efficacement. On peut donc le qualifier de fongistatique.  Son efficacité a été démontrée par de nombreux travaux scientifiques (au Japon, en Italie, aux USA et au Canada…). Mais attention, il faut bien veiller à ne pas dépasser certaines limites, au delà desquelles le bicarbonate, qui est un sel, « brûlerait » les feuilles des végétaux qu’il peut protéger contre les moisissures. Cette limite est de l’ordre de 0,5 % en poids, c’est à dire une cuillère à café de poudre de bicarbonate par litre d’eau. L’huile permet d’améliorer la dispersion et l’adhérence du bicarbonate sur les feuilles.

Un très bel article canadien décrit ses multiples avantages (il parle aussi du bicarbonate de potassium, autre produit intéressant) : http://www.agrireseau.qc.ca/horticulture-serre/documents/Bicarbonate.pdf

Ne vous privez pas de ce remède efficace et respectueux de l’utilisateur et de l’environnement.

  • Dosage : 5 g (1 cuillère à café) + 3 cuillères à café d’huile d’olive ou d’huile horticole par litre d’eau.
  • Mode d’emploi: Pulvériser sur les feuilles sèches, si possible dès l’apparition des premiers symptômes. Répéter l’opération environ une fois par semaine et après toute averse ou arrosage important.
  • Mise en garde : Ne pas dépasser 0,5 % en poids de bicarbonate (soit 5 g par litre d’eau)

Nous avons sélectionné pour vous le meilleur du bicarbonate, disponible en cliquant ici :

Acheter du bicarbonate de sodium ou bicarbonate de soude à la Compagnie du Bicarbonate

La gamme de la Compagnie du Bicarbonate


A propos de l'auteur :

Passionné de produits naturels et d'écologie, Nicolas Palangié est un promoteur actif de ce qu'il appelle "l'écologie pragmatique". A l'origine spécialiste du bicarbonate, il crée son premier blog www.monbicarbonate.fr et écrit un livre à la demande des éditions Eyrolles: "Bicarbonate: un concentré d'astuces", qui paraît en 2011. A la demande de ce même éditeur, il se consacre ensuite au chlorure de magnésium et se lance en 2012 dans la rédaction d'un nouvel ouvrage dans la même collection, et crée un nouveau blog www.chlorure-de-magnesium.fr (ouverture 4e trimestre 2012), destiné à diffuser au grand public une information sérieuse et validée.

a écrit 68 articles.

87 commentaires

  • Loula · 2 juillet 2016 à 0 h 30 min

    Bonjour, pouvez vous me garantir aux doses que vous donnez, si sur les pommes de terre en végétation, c’est efficasse contre le midjou, et également qu’il n’y a pas de risque de brulure (j’utilise un pulvérisateur électrique qui pulvérise plus qu’un à la main), j’ai également des tomates, que je protège contre le midjou, car vous parler d’odium de champignons…. le midjou est bien un champignon ? Merci de votre réponse et pour votre temps que vous passez à répondre

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 11 juillet 2016 à 22 h 08 min

      Bonjour Loula,
      Oui l’oïdium est bien causé par un champignon. Et je vous garantis qu’à moins de 1 % en dilution (soit entre 5 et 10 g/litre), il n’y a pas de brûlure sur les feuilles. D’après les retours que j’ai pu avoir d’autres internautes, le bicarbonate de sodium est bien toléré par les pommes de terre (d’autres végétaux ont tendance à préférer nettement le bicarbonate de potassium)

      Répondre

  • daniel · 27 juin 2016 à 20 h 54 min

    Bonjour,

    Je relance le fil concernant le bicarbonate de soude sur les fleurs de tomates…

    Répondre

  • gil · 24 juin 2016 à 11 h 31 min

    mon rosier grimpant..golden parfum.. planté à l’automne est fortement affecté par des tâches noires .Une pulvérisation 1 cuiller à café bicarbonate de soude ,1 cuiller à soupe huile de colza alimentaire ,pour 1 litre d’eau avait semblé ralentir la maladie qui maintenant reprend de plus belle . A quelle fréquence peut on pulvériser? soir ou matin ?Est ce dû aux pluies fréquentes car les roses elles mêmes sont complètements avachies ? Doit on prévoir un autre traitement type bouiillie bordelaise ? merci de vos coseils

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 27 juin 2016 à 12 h 45 min

      Bonjour Gil,
      Désolé pour votre rosier, c’est vrai qu’avec ces pluies continuelles, cela devient de plus en plus difficile de lutter… vous pouvez appliquer à chaque fois que la pluie aura lessivé votre précédente application. Attention à respecter la concentration pour ne pas la dépasser et ne pas brûler les feuilles. Le bicarbonate est compatible avec la bouillie bordelaise.
      Bon courage !

      Répondre

  • Micheline · 13 juin 2016 à 12 h 04 min

    Bonjour
    Peut on utiliser le bicarbonate et quelle quantité aux pieds des lauriers roses car je n’arrive pas à enlever le chiendent qui revient toujours . Merci de votre réponse

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 11 juillet 2016 à 22 h 05 min

      Bonsoir Micheline,
      Il ne faut mettre du bicarbonate que sur les surfaces où vous ne voulez aucune végétation (sur les graviers par exemple) car le bicarbonate n’est pas sélectif.

      Répondre

  • daniel · 9 juin 2016 à 17 h 00 min

    Oups, merci pour votre réponse!

    Répondre

  • buntz daniel · 9 juin 2016 à 16 h 59 min

    Bonjour ,

    J’aimerai traiter préventivement mes pieds de tomate avec du bicarbonate,mais j’ai lu qu’il ne fallait pas arroser les fleurs,hors en cette saison mes pieds en sont bien garnis,je ne vois pas comment arroser les plants en épargnant les fleurs,donc ce procédé n’est pas utilisable pour l’instant?

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 11 juillet 2016 à 22 h 04 min

      Bonsoir Daniel,
      Il ne s’agit pas d’arroser, mais seulement de pulvériser un léger voile (idéalement, il ne faudrait pas que ça coule). Cordialement,

      Répondre

  • Nathalie · 3 juin 2016 à 12 h 07 min

    Bonjour,
    Mes rosiers sont infestés par :
    -quelques pucerons,
    – maladie de la tache noire
    – larves de tenthrèdes
    – petits points orange fluo sous certaines feuilles
    Je vais mettre quelques œillet d’inde en préventif pour les pucerons, mais pour tout le reste Est-ce que je peux utiliser le mélange de cet article pour tout où il me fautdra trouver un traitement complémentaire ? Merci pour votre aide.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 6 juin 2016 à 8 h 33 min

      Bonjour Nathalie,
      Le bicarbonate et le savon noir ont un effet global sur les moisissures (champignons) et certains insectes/acariens mais n’a pas la prétention de résoudre tous les problèmes… il faut tenter… il y a beaucoup d’autres paramètres qui interviennent (précipitations, humidité….). Bon courage.

      Répondre

  • Nathalie · 3 juin 2016 à 11 h 28 min

    Bonjour,
    Mes rosiers ont des pucerons, des Larves de tenthrèdes, Tâches noires (Marsonia) , et des petits points orange sous certaines feuilles. Difficile de savoir par quel bout commencer (j’ai enlevé les feuilles consernées par les larves, écrasé les pucerons).
    Je pensais mettre des plantes répulsives au pied (capucine , oeillet d’inde) et ensuite, pour traiter, est-ce que le mélange de bicarbonate proposé peut être efficace sur tous les symptomes de mon rosier ou bien, il me faudra un traitement additionnel ?
    Merci

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 6 juin 2016 à 8 h 36 min

      Bonjour Nathalie, je viens de répondre à un de vos posts précédents… il faut tenter mais aucune solution globale n’est capable de venir à bout de toutes les pathologies végétales que vous citez…

      Répondre

  • phil31 · 2 juin 2016 à 13 h 39 min

    le bicarbonate de soude (bicar z) est il utilisable en grande culture comme fongicide sur fusuriose du ble
    je pense a 500 g/ ha et 100 l / ha

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 6 juin 2016 à 8 h 40 min

      Bonjour Phil,
      Le Bicar Z est la qualité spécifique de Solvay pour l’alimentation animale. Je ne suis pas autorisé à vous donner des dosages car le bicarbonate n’est pas enregistré comme fongicide sur céréales…

      Répondre

  • Martine · 31 mai 2016 à 9 h 04 min

    Bonjour ,
    Quelle patience pour répondre à tout le monde, merci !
    Formidable ! Je cherchais si le bicarbonate était un fongicide avant de faire mes boutures de clématites, puisque c’est recommandé. Conseil: j’achète mon bicarbonate dans les magasins où s’approvisionnent les agriculteurs (type G…vert) par gros sac pour l’entretien de la maison, du linge, toilettes, etc… et pour la cuisine (alimentaire) au rayon sel de l’épicerie.
    Je déboule sur votre site et ma patience est récompensée puisque j’aboutis sur le dernier post au traitement des pêchers. ..
    Est-ce la même prévention pour les cognassiers? Merci
    Un grand salut a tous les jardiniers qui liront ce post 🐞🍅🌻

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 8 juin 2016 à 12 h 25 min

      Bonjour Martine,
      Merci pour vos encouragements… c’est vrai que c’est passionnant de répondre à tous ces posts mais je commence à avoir un petit problème de disponibilité !
      Je pense que les cognassiers devraient profiter de ce type de soins également. Je n’ai pas de référence spécifique pour ce fruitier-là mais je ne vois pas pourquoi il y aurait un problème. Cordialement !

      Répondre

    • marie · 8 juin 2016 à 19 h 01 min

      Je ne sais absolument pas, désolée

      Répondre

  • adrien · 30 mai 2016 à 23 h 43 min

    bonjours
    je me demander quel surface faut il traiter avec un litre de mélange étant donne que le bicarbonate a forte dose pourrai faire désherbant

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 8 juin 2016 à 12 h 26 min

      Bonjour Adrien,
      Si on reste entre 0,5 et 1 % en poids dans la solution, il n’y a pas de problème de phyto-toxicité.
      Et avec un espacement suffisant des applications, la biodégradabilité du bicarbonate est telle qu’il n’y a pas de risque de bio-accumulation.
      Cordialement,

      Répondre

  • anais · 27 mai 2016 à 19 h 39 min

    Bonsoir
    Merci bien pour votre aide, je tâcherai d’en trouver du bicarbonate de potassium . Et au boulot !
    Bonne soirée à vous.

    Répondre

  • Marie · 26 mai 2016 à 11 h 10 min

    Bonjour,
    Pourriez-vous me dire quel traitement fonctionne pour la vigne ? Je souhaite traiter avec des produits naturels bio . Est-ce que le bicarbonate de soude ou sodium pourrait remplacer le traitement cuivre et souffre ?

    Peut-on utiliser du bicarbonate alimentaire ou existe t-il un autre bicarbonate pour le traitement de la vigne ?

    Merci pour votre réponse

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 11 juillet 2016 à 22 h 02 min

      Bonsoir Marie,
      Le bicarbonate de sodium et/ou de potassium sont déjà très efficaces seuls (de nombreuses études le démontrent), mais ils sont encore plus efficaces lorsqu’ils sont combinés avec le souffre par exemple. Un mélange avec du savon noir ou une huile végétale (de colza par exemple) améliorent sa tenue sur les feuilles. Bien cordialement.

      Répondre

  • anais · 22 mai 2016 à 9 h 54 min

    Bonjour,

    Je cherche une solution pour traiter mes pêchers atteint de la cloque du pêcher. Je ne voudrai pas traiter avec des produits chimiques.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 22 mai 2016 à 10 h 33 min

      Bonjour,
      Vous pouvez tester un mélange d’eau et de bicarbonate de sodium (idéalement bicarbonate de potassium, plus difficile à se procurer) à 5 g/l (1 cuillère à café) et de savon noir liquide à 15 ml/l (1 cuillère à soupe) à pulvériser en léger film de façon homogène. Mais la cloque doit normalement être traitée préventivement dès que la température remonte, c’est-à-dire dès mars-avril… il faut au minimum 3 à 4 applications sur la saison. On peut également mettre de l’huile (de colza par exemple) à la place du savon noir. Bon courage.

      Répondre

    • marie · 8 juin 2016 à 18 h 59 min

      Essayez de suspendre un petit sac en filet ( exemple sac pommes de terre ) dans lequel vous aurez mis des coquilles d’œuf écrasées ou non ) je ne sais pas si c’est aussi efficace en curatif qu’en préventif où c’est très efficace

      Répondre

  • Le Rest · 10 avril 2016 à 16 h 00 min

    bonjour, concernant le traitement des rosiers (maladie des tâches noires)chaque année il est dénudé perte de toutes ses feuilles en été j’ai tt essayé prince d’ortie de prêle etc mais en vain!!!!Le mélange huile et bicarbonate plus eau peut on pulvériser sur les feuilles car vous dites d’éviter le ruissèlement sur les feuilles!!!je n’y comprends pas gd chose…….merci de m’aider.J’habite en Bretagne nord donc région humide .Merci beaucoup

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 22 avril 2016 à 18 h 19 min

      Bonjour, lorsque je préconise d’éviter le ruissellement je veux dire d’essayer de mettre juste la quantité nécessaire avant que ça commence à ruisseler (un film léger).
      Cordialement,

      Répondre

  • aymeric · 30 mars 2016 à 11 h 26 min

    bonjour,

    j’avais entendu parlé des propriétés antiphongique du bicarbonate de potassium pour une utilisation en cas d’attaque plutot qu’en préventif. C’était jusque là pour moi une recette d’ancien;-) que je croyais un peu violente mais éfficace en cas de dérapage. Cela dit, je suis vigneron et sortis des shemas conventionnels depuis quelques années et je réalise que le conventionel est un immense mensonge malheureusement. enfin plusieurs questions:
    – Le dosage est – il le meme (de 2 à 10%donc) que pour le sodium.
    – Laquelle des 2 préparation est elle la plus efficace en préventif / en curatif et sur 3 pathogènes de la vigne : Mildiou, Oîdium et black rot(cette dernière maladie n’a pas de traitement éfficace en bio autre que la prophylaxie tres aléatoire).
    – La plante est elle protégée suite à l’application ou juste « nettoyée »
    – La préparation peut elle etre associée à d’autre produits type Souffre / Cuivre / purins (ortie, consoude, prèle) ou tisane (camomille pour limiter le déssechement?…)

    je réalise que ce n’est pas quelques mais beaucoups de questions… j’attend vos réponses avec impatience et pense éffectuer des essais cette année…

    a bientot.
    A.P.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 22 avril 2016 à 16 h 31 min

      Bonjour Aymeric,
      Désolé pour mon délai de réponse. Il y a de plus en plus de questions sur le blog et j’ai de moins en moins de temps… 😉
      – attention au dosage, il est de 0,5 à 1 % en poids dans l’eau soit 5 à 10 g/litre.
      – le bicarbonate de sodium et de potassium diffèrent surtout par le fait que l’un apporte … du sodium et l’autre… du potassium. Donc à voir en fonction des besoins de la plante. Je sais par exemple que sur la pomme de terre, on préfère le bicarbonate de sodium (et sur la betterave aussi il me semble ?). En revanche, sur les productions maraîchères et l’arboriculture c’est plutôt le potassium.
      – l’action de l’ion bicarbonate est plus qu’une action de nettoyage, ou même plus qu’une simple action de modification du pH (des études le prouvent).
      – certains utilisateurs l’associent au cuivre. Le soufre n’est à ma connaissance pas validé. Pour les purins, l’association peut se faire selon moi en applications alternées mais pas en mélange direct car le bicarbonate pourrait modifier les propriétés des purins végétaux. Mais je dois avouer que je n’ai pas d’expérience personnelle dans ce domaine.
      Bon essais et tenez_nous au courant !
      Nicolas

      Répondre

  • Marius · 23 mars 2016 à 17 h 41 min

    Bonjour, j’ai mélangé bi carbonate et vinaigre, suite a nid de fourmis dans bac pierre. C à a l air efficace… par contre j ai un pommier qui produit bien et a un moment, le vers s installe dans la pomme!! Puis je utiliser le même mélange?.. Merci de m éclairer svp.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 26 mars 2016 à 19 h 13 min

      Bonjour Marius,
      J’imagine que les fourmis ne doivent pas apprécier en effet: elles n’aiment pas le bicarbonate, ni le vinaigre séparément… logique à priori qu’elles n’aiment pas la combinaison des deux ! En ce qui concerne les vers de vos pommes, je dois vous avouer que je n’ai jamais tenté l’expérience. Pas de danger, la pomme restera comestible mais je ne peux pas vous garantir le résultat. L’essai peut être intéressant 😉 Tenez-nous au courant !

      Répondre

      • Verveinelavande · 30 mai 2016 à 21 h 51 min

        Bonjour,
        Le vers de la pomme provient du papillon de nuit appelé Carpocapse. Il pond sur la pomme et sa larve se nourrit de la pomme. Je ne pense pas que le bicarbonate puisse y faire quelque chose. Il existe des pièges à phéromone pour cela et des « sac à fruit » (on enveloppe chaque fruit dans un sac, à condition que ce soit un petit pommier). J’en profite pour vous faire le retour d’expérience sur le mélange: 1 litre d’eau, 2 cuillère à soupe de savon noir et 5 gr de bicarbonate sur oïdium du concombre, melon et courgette et tache noire du rosier. Une pulvérisation à suffi pour l’oïdium et trois ont été faite sur un rosier malade. Tout à disparu et tout ce petit monde se porte très bien!!! Je parle de ce traitement à qui veut bien m’entendre car je me rend compte qu’il est vraiment méconnu. J’ai même soigné une mycose buccale suite à un traitement antibiotique avec succès (sans le savon noir bien évidement). Merci pour votre site très intéressant. Cordialement.

      • Admin comment by Nicolas · 8 juin 2016 à 12 h 28 min

        Bonjour VerveineLavande (fort joli pseudo !).
        Merci beaucoup pour votre témoignage clair et détaillé. Ce sont des témoignages comme le vôtre qui nous font si bien avancer 😉

  • Combes Marie Paule · 22 mars 2016 à 16 h 02 min

    Bonjour,
    J’utilise déjà le bicarbonate de soude pour plein de choses à la maison, j’ai l’intention de l’essayer également pour enlever les mousses de l’hiver sur une terrasse en pierres naturelles mais je me demande, et à vous qui êtes plus expérimenté que moi: à quel pourcentage? Et ne devrais-je pas l’additionner de vinaigre blanc pour plus d’efficacité?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement
    MPC

    Répondre

  • quibel · 19 janvier 2016 à 15 h 30 min

    bonjour,

    le bicarbonate est il efficace sur la mousse dans ma pelouse et comment l’utiliser?

    merci

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 11 février 2016 à 8 h 45 min

      Bonjour,
      Non, impossible de l’utiliser directement dans la pelouse, car le bicarbonate n’est pas sélectif… il fera disparaître la pelouse en même temps que la mousse !

      Répondre

  • dd · 19 décembre 2015 à 12 h 48 min

    quel suivi de la page bon boulot Nicolas

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 22 décembre 2015 à 12 h 10 min

      Merci dd ! C’est toujours sympa d’être encouragé 😉

      Répondre

  • Tanalie · 30 novembre 2015 à 10 h 28 min

    Bonjour 🙂 ,

    Je recherche une alternative au traitement par l’Aliette EV afin de traiter mes arbres fruitiers contre la cloque du pêcher et le feu bactérien du pommier.
    Pensez vous qu’un traitement par arrosage au pied de chaque arbre (et non pulvérisation) soit réalisable et si oui dans quelle proportion ?

    Merci par avance.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 16 décembre 2015 à 19 h 15 min

      Bonsoir Tanalie,
      Non, je ne pense pas qu’un traitement par arrosage pourra éradiquer ce type de parasites. Il faut appliquer directement sur les feuilles, par pulvérisation. Bon courage.

      Répondre

  • Guylaine · 13 novembre 2015 à 19 h 28 min

    Bonjour,

    Serait-il possible d’avoir concrètement les résultats des expérimentations montrant l’efficacité du bicarbonate sur l’oïdium ? L’article canadien cité dit justement que les essais sur cette maladie n’ont pas été concluants !

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 15 novembre 2015 à 19 h 04 min

      Bonjour Guylaine,

      Bien sûr, il existe de nombreuses études très sérieuses et les résultats démontrant l’efficacité du bicarbonate de potassium et de sodium sur de nombreuses pathologies végétales fongiques a été établie sans ambiguïté ! D’ailleurs, l’article canadien le dit aussi, où voyez-vous qu’il dit que les essais n’ont pas été concluants ?
      Un extrait de ses conclusions: Le choix de cultivars résistants et l’utilisation du bicarbonate de potassium constituent une excellente stratégie de lutte contre l’oïdium qui vaut la peine d’être essayée.
      Vous pouvez aussi consulter cet article: http://core.ac.uk/download/pdf/10919108.pdf#page=181
      Il y en a beaucoup d’autres, mais ils sont souvent longs, compliqués, et en Anglais (ou en Japonais !). La bibliographie francophone dans ce domaine est malheureusement très limitée.
      Etes-vous davantage convaincue 😉 ?

      Répondre

  • Duprez · 19 octobre 2015 à 9 h 26 min

    bonjour,
    j’ai un gros soucis, ma maison (l’entièreté) est humide, je retrouve des moisissures partout, sur les murs (papiers peints dessus et dessous !) sur les poutres en bois, sur les vêtements dans les armoires (j’ai du jeter certains vêtements ou chaussures en cuirs car irrécupérables). Ces moisissures sont sous formes de mousses blanches.
    le bicarbonate et il une solution pour moi? a quel dosage? a quelle fréquence?
    merci, Catherine

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 25 octobre 2015 à 15 h 29 min

      Bonjour,
      Idéalement, il faut d’abord s’attaquer à la source de l’humidité car les conséquences pour la santé des moisissures et d’un air vicié peuvent être lourdes.
      Le bicarbonate peut vous aider (en lessivage des surfaces, en poudrage entre les habits, etc…) mais encore une fois, cela ne réglera pas le problème de fond. Aération, chauffage central bien réglé et régulier, et pas de produits d’entretien/traitement toxiques, sont les trois piliers d’une ambiance intérieure saine !

      Répondre

  • matray · 1 octobre 2015 à 20 h 41 min

    bonjour. Je voudrais apporter un témoignage navrant sur la bétise humaine. Je suis agricultrice bio en conversion depuis 2011 et donc en principe certifiée bio cette année. J’ai été auditée cette semaine et risque de perdre mon label parceque j’ai utilisé du bicarbonate de soude (au total 250 g, et une seule fois) en tant que fongicide sur une de mes parcelles. Pourquoi? parceque le bicarbonate de soude n’est pas dans la liste des produits autorisés en agriculture biologique. Son usage constitue donc un écart majeur!! Mon exploitation risque de ne plus être bio de ce fait… Au secours!!

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 15 octobre 2015 à 9 h 24 min

      Bonjour,
      Je suis très surpris que l’on vous fasse autant de tracas pour cela !
      Je sais que le bicarbonate (de sodium et de potassium) sont très souvent utilisés, aux Etats-Unis par exemple où ils sont enregistrés comme « bio-pesticides ».
      N’hésitez pas à m’appeler ou m’envoyer un message à la Compagnie du Bicarbonate pour que je vous donne d’avantage d’arguments sur le caractère non-toxique du bicarbonate sur la santé et l’environnement.
      Bien cordialement,

      Répondre

  • Françoise · 16 septembre 2015 à 13 h 53 min

    Bonjour,

    Début août 2015 j’ai acheté auprès d’une jardinerie un dracaena fragrans massangeana. Aujourd’hui, je pense que son feuillage trahit un champignon parasitaire (pointe des feuilles brunes, tâches marron/gris, etc.).

    De guerre lasse, ce jour j’ai préparé un fongicide naturel sur la base et selon les dosages ci-après :

    * 1 litre d’eau déminéralisée
    * 5 g (1 cuillère à café de bicarbonate de sodium)
    * 1 cuillère à soupe de savon noir à l’huile d’olive

    puis j’ai vaporisé mon dracaena (pied, troncs, dessus et dessous des feuilles).

    Je souhaiterais connaître vos avis à savoir si ma préparation est complète ou pas pour lutter contre un champignon parasitaire. D’autre part, je pense réitérer cette vaporisation d’ici 3 voire 4 jours afin d’éradiquer définitivement ce parasite.

    Je vous remercie par avance de votre réponse.
    Salutations

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 17 septembre 2015 à 11 h 43 min

      Bonjour Françoise,

      Votre préparation me paraît bien dosée. Je ne pense pas qu’une deuxième application si tôt soit nécessaire, à moins que la première ait été lessivée par une forte pluie… Je dirais plutôt au bout d’une semaine. Bien remuer avant de pulvériser pour homogénéïser l’huile. Tenez-nous au courant !

      Répondre

      • Françoise · 17 septembre 2015 à 13 h 49 min

        Bonjour Nicolas,

        Je vous remercie de votre prompte réponse. J’ai omis de préciser que mon dracaena est à l’intérieur ornant merveilleusement mon salon.
        A J+24 heures, j’observe attentivement l’état de santé de ma plante et d’ores et déjà je suis en mesure de pouvoir dire que les quelques feuilles, non encore attaquées avant pulvérisation du fongicide bio, sont restées intactes alors que chaque jour une nouvelle feuille se trouvait contaminée.
        Bien évidemment, je vais attendre une semaine avant de reprendre les brumisations même si les feuilles sont un peu ternies par un léger voile blanchâtre dû au bicarbonate + savon noir et malgré une bonne dissolution de la préparation.
        Je ne manquerai pas de vous communiquer des nouvelles d’ici une semaine.
        Cordialement
        Françoise

      • Admin comment by Nicolas · 21 septembre 2015 à 20 h 26 min

        Merci Françoise pour ces premiers éléments très intéressants. Nous attendons la suite de votre « opération dracaena » avec impatience !

  • bervely · 24 juin 2015 à 13 h 47 min

    Bonjour mes dents est très jaunes je besoin de le blanchir esque avec le bicarbonate ça peut aller

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 2 juillet 2015 à 13 h 11 min

      Bonjour,
      Pour avoir la réponse, vous pouvez taper « dents » dans le moteur de recherche du site, vous serez dirigée vers les bons articles.

      Répondre

  • Jardinière · 19 juin 2015 à 0 h 57 min

    Bonjour,
    Mon père a pulvérisé ce matin le mélange bicarbonate + savon noir sur les feuilles de tomates et courgettes, et ce soir les feuilles sont brûlées. Il n’y a pas eu d’erreur dans le dosage mais peut-être trop de pulvérisation ? ou à cause de la chaleur et soleil de la journée ? Que conseillez-vous pour rattraper le coup ? Laver les feuilles à l’eau en soirée ? autre solution ?
    Merci par avance !!

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 2 juillet 2015 à 13 h 13 min

      Bonjour Jardinière,
      La dose max. est bien de 10 g/litre, préférentiellement 5 g (soit 0,5 %). Quel savon noir et à quelle dose avez vous utilisé ? L’eau seule lorsqu’elle fait loupe sur les feuilles avec le soleil peut les brûler ! Les feuilles brûlées ne se récupéreront pas mais un bon arrosage ne pourra pas faire de mal…

      Répondre

  • appenzeller · 25 mai 2015 à 10 h 04 min

    martin 25 mai 2015

    bonjour

    j’ai du bicarbonate liquide 50/1000, mais pas de mode d’emploi
    comment l’utiliser ( dosage)

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 31 mai 2015 à 7 h 23 min

      Bonjour Martin,
      Du bicarbonate 50/1000 ? C’est étrange je ne connais pas cette appellation. 50 pour 1000 voudrait dire 50 g pour 1000 ml soit 1 litre ? C’est 10 fois plus qu’il n’en faut pour cette application donc si c’est bien ce que je crois, il faudrait le diluer 10 fois ?

      Répondre

  • stadelmann · 14 mai 2015 à 20 h 44 min

    bonjour je viens d’acheter des geraniums …sur 7 bacs…j’en ai 5 ui ont un soucis les boutons de geraniums viennent brunatre et les tiges comme si elles manquait d’eau ?

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 8 juillet 2015 à 16 h 54 min

      Bonjour, il faudrait confirmer s’il s’agit bien d’un problème fongique… si c’est le cas, le bicarbonate pourra sans doute vous aider.

      Répondre

  • claudine · 13 mars 2015 à 18 h 29 min

    bonjour
    Je recherche une solution pour nettoyer un mur taché par l odium de feuilles de rosiers
    (taches noires sur le crépi du mur).
    Puis je utiliser du bicarbonate et quel dosage ?
    Merci

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 28 mars 2015 à 18 h 00 min

      Bonsoir Claudine,
      Les tâches provoquées par les moisissures sont extrêmement tenaces… et il y a de fortes chances qu’elles aient pénétré en profondeur dans votre crépi. Vous pouvez tenter de frotter avec une éponge imbibée de vinaigre blanc saupoudrée de bicarbonate, c’est très efficace, mais je ne peux pas vous garantir le résultat.
      Bon courage.

      Répondre

    • chantal · 28 mars 2015 à 20 h 39 min

      essayez avec un pinceau et un peu de javel pure très dosée (genre javel gros travaux) laissez agir 2/3 minutes et rincer abondamment au jet d’eau sans frotter. on voit encore les taches mais normalement ça part en séchant. ça marche aussi sur les caca d’oiseau sur le crépi. je venais de faire crépir ma maison et un pigeon s’est « lâché  » en vol en badigeonnant ma façade… bref la cata….et j’en avais a plusieurs endroit . j’ai essayé au savon noir .. conclusion ça fait une sorte d’auréole. avec la javel c’est parti nickel et ça se voit pas. les taches de caca d’oiseau c’est épouvantable mais je crois que c’est pire la moisissure. il faudra s’en doute s’y reprendre à plusieurs reprises si c’est trop vieux … bon faites quand même un essai dans un coin pour voir si ça marche et combien de temps il faut laisser agir . tenez nous au courant et dites nous si ça a marché pour vous

      Répondre

  • Micheline · 28 novembre 2014 à 15 h 43 min

    Le bicarbonate de sodium peut il être utilisé pour solutionner la présence de champignons (pied + tête = 2-3 cm) apparus au bas d’un mur humide (traces noires visibles) et localisés à hauteur de la plinthe en bois dans un pièce chauffée ? Je souhaiterais trouver un fongicide naturel. Merci pour votre réponse.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 28 novembre 2014 à 17 h 05 min

      Bonjour Micheline,
      Nos n’avons pas d’expérience d’application du bicarbonate sur des champignons de cette taille ! Les seules références que nous avons concernent les moisissures. Il faut tester de votre coté. Faites-nous part de vos observations, elles seront précieuses pour les autres internautes.
      Nicolas

      Répondre

  • Joel · 11 novembre 2014 à 16 h 53 min

    Bonsoir; Je cherche une solution efficace pour traiter mes buis malade;l’époque est t elle favorable pour faire un traitement d hiver dans de bonne condition pour pouvoir atténuer ou faire disparaitre ces maladies car cela est un vrai casse tête pour trouver des solutions sur des végétaux qui ont quelques années . Les jardins suspendus de Marqueyssac en Dordogne n ont pas de problème avec leurs buis peut être que la situation géographique a sont coté favorable. Merci par avance de votre réponse .Salutations

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 28 novembre 2014 à 17 h 23 min

      Bonjour,
      Je ne saurais pas vous en dire plus, je regrette.
      Bon courage pour vos traitements sur vos buis.
      Nicolas

      Répondre

  • jean · 28 septembre 2014 à 23 h 03 min

    est il possible pour des pantes, de mélanger le bicarbonate de sodium et ou potassium avec du sulfate de magnésium et un fertilisant NPK pour ne faire qu’un seul passage au lieu de 3 pour pulvériser ces produits ?

    merci de votre réponse

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 15 octobre 2014 à 19 h 43 min

      Bonsoir Jean, il est tout à fait possible de combiner bicarbonate de sodium ET de potassium mais la SOMME des deux ne doit pas dépasser 1 % (soit 10 g/l en tout). En ce qui concerne le sulfate de Mg et le fertilisant NPK, je ne peux pas vous garantir qu’il n’y aura pas de risque de réaction et donc de modification des propriétés et donc de l’efficacité des uns et des autres.
      Nicolas

      Répondre

  • jean · 27 septembre 2014 à 1 h 32 min

    Bonjour, je suis producteur d’ananas en République Dominicaine, pouvez vous svp me conseiller pour savoir si le bicarbonate est efficace pour cette plante pour lutter principalement contre le phytophthora ? je pense que oui

    Merci de me donner votre avis pour traiter à titre préventif sur la fréquence, les dosages, le matin ou le soir, sodium et ou potassium

    Vous remerciant de votre réponse

    Bien cordialement

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 12 octobre 2014 à 19 h 04 min

      Bonjour Jean,
      Les phytophtora sont qualifiés de pseudo-champignons visiblement proches aussi des algues. Le bicarbonate présentant une efficacité sur l’un (moisissures) comme sur l’autre (algues), cela vaut la peine d’être tenté. Sodium ou potassium ? Je ne suis pas trop en mesure de vous éclairer, je n’ai malheureusement pas de bibliographie, ni de témoignages, ni d’expérience personnelle sur ce type de phytopathogène. Il serait intéressant de tester les deux dans les mêmes conditions en conservant un témoin non traité. Je vous recommande de combiner le bicarbonate avec une huile ou un savon (type savon noir) pour une meilleure application. Votre témoignage à l’issue de vos essais sera du plus grand intérêt. Bien cordialement.
      Nicolas

      Répondre

  • savat flora · 10 juin 2014 à 16 h 42 min

    Bonjour,
    Mon rosier est atteint de la rouille. J’aurai aimé savoir si pulvériser une solution de bicarbonate diluer diminuera le risque de contagion.
    Merci

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 20 août 2014 à 16 h 22 min

      Bonjour,
      Oui, la rouille du rosier est causée par un champignon qui n’aime pas du tout le bicarbonate: bicarbonate de sodium et/ou bicarbonate de potassium, pas plus de 10 g/litre dans l’eau (cumul des bicarbonates), pulvériser en film régulier en évitant si possible que la solution ne coule trop sur les feuilles. Ajouter éventuellement une cuillère à soupe d’huile ou de savon noir pour une meilleure adhérence, et répéter 3 fois à 1 ou 2 semaines d’intervale.
      Cordialement,
      Nicolas

      Répondre

  • semi ben. · 28 mai 2014 à 11 h 35 min

    Bonjour pouvons-nous utiliser le bicarbonate de potassium sur des plants de tomates qui ont commencé à fleurir

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 28 mai 2014 à 17 h 24 min

      Oui, pas de souci sans dépasser les doses maximales de 5 à 10 g/litre.
      Nicolas

      Répondre

  • FOREST Patrick · 14 mai 2014 à 19 h 33 min

    J’ai un récupérateur d’eau de pluie qui était envahi de moisissures. Je l’ai nettoyé et rempli d’eau additionné d’un kilo six cent de bicarbonate. Les moisissures ont disparues.
    Mon problème, maintenant, c’est : J’en fais quoi de ce mètre cube d’eau bicarbonaté ?
    J’arrose le jardin, je le répands dans les allées gravillonnées, ou je l’évacue dans la fosse septique ?
    Merci de vos conseils.
    Cordialement
    P.F.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 28 mai 2014 à 17 h 05 min

      Bonjour,
      Tout dépend de la concentration en bicarbonate. Quelle est la contenance de votre récupérateur. Pour une concentration de l’ordre de 500 g à 1 kg de bicarbonate pour 1 mètre cube, pas de problème pour l’utiliser normalement (arrosage, etc…). Au dessus, plutôt vers la fosse septique ou le réseau urbain. J’attends vos précisions. Nicolas

      Répondre

      • Patrick · 30 mai 2014 à 19 h 02 min

        Le récupérateur a une contenance de un mètre cube, dans lequel j’ai mis 1,6 Kg. de bicarbonate.
        Donc je vais l’évacuer dans la fosse sceptique ! MERCI pour l’info.
        Cordialement.
        Patrick

  • Marie · 27 août 2013 à 17 h 30 min

    Bonjour Nicolas,

    Je me prépare à pulvériser cette mixture sur mes plantes (Pétunia et Pelargonium)
    Mais au vu de l’odeur que dégage cette mixture (savon noir à l’huile d’olive « Marius Fabre ») acheté en magasin bio), je me demande si cela ne pourrait pas nuire aux bourdons et abeilles qui ont l’habitude de venir butiner mes fleurs. Auriez-vous connaissance d’une étude qui aurait été faite à ce sujet ?
    Merci d’avance pour l’attention que vous porterez à ma question

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 14 septembre 2013 à 14 h 31 min

      Bonjour Marie,
      Je n’ai malheureusement pas d’étude à ce sujet mais pour avoir moi-même utilisé ce mélange sur des plantes à fleurs, je peux vous dire qu’elles étaient visitées par les abeilles de la même façon que les autres. Une solution est d’essayer de ne pas le pulvériser directement sur les fleurs dans le doute.
      Votre retour d’expérience pourra être intéressant aussi, n’hésitez pas à revenir pour nous faire part de vos observations.
      Cordialement,

      Répondre

  • emilie · 8 septembre 2012 à 16 h 03 min

    Bonjour,

    Je voudrais savoir s’il est possible d’utiliser le bicarbonate de soude pour éviterla multiplication des algues indésirables dans un plan d’eau avec quleques plantes?

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 13 septembre 2012 à 12 h 21 min

      Bonjour Emilie,

      Dans les petites piscines, on peut utiliser le bicarbonate à un dosage de l’ordre de 500 g à 1000 g par m3 d’eau pour éviter la prolifération des algues. Mais ces dosages (qui sont sans danger pour la peau… on est à des taux beaucoup plus bas que l’eau de Badoit !) sont susceptibles de perturber la croissance des plante et de déranger les poissons. Alors prudence, je vous déconseille de prendre ce risque !
      C’est un peu comme si vous ajoutiez du sel de cuisine, ce serait inoffensif pour nous mais pas pour les plantes et les poissons 🙂 !
      Cordialement,
      Nicolas

      Répondre

  • Marie · 1 juillet 2012 à 22 h 52 min

    Bonjour,
    Le bicarbonate est-il efficace contre le mildiou des plants de tomates ?
    Merci

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 2 juillet 2012 à 20 h 00 min

      Le bicarbonate (encore plus de potassium que de sodium) est connu pour être efficace sur de nombreuses moisissures pathogènes des fruits et légumes, y compris celles des tomates. Nos amis et voisins italiens l’utilisent fréquemment. Attention de respecter les doses (50 g pour 10 l, soir 5 g/l). Au moins 3 traitements successifs sur 3 semaines, nébulisation la plus fine possible, cela doit couler le moins possible. Ajout possible d’huile alimentaire ou horticole, ou même de savon noir (1 cuillère à soupe par litre) pour favoriser l’accroche. Diluer le bicarbonate d’abord dans de l’eau de préférence tiède, puis ajouter l’huile ou le savon. Bon courage. Nicolas

      Répondre

  • Respiratory Therapist · 5 septembre 2010 à 21 h 21 min

    this post is very usefull thx!

    Répondre

Laissez votre commentaire

© 2010 - Cie du bicarbonate - tous droits réservés - Mentions légales - Conception: Storeofshop