Recevez GRATUITEMENT le "Mini-Guide des Utilisations du Bicarbonate de Soude"

Bonjour et merci de visiter le blog MonBicarbonate.fr.

Laissez votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Le Mini Guide d'Utilisation du Bicarbonate de Soude.

* Champs requis

retour � l'animation

18 avril 2019 0 commentaire

Bicarbonate de potassium
Écrit par

KHCO3 : qu’est-ce-que c’est que ça ?

Autres appellations du bicarbonate de potassium

Le bicarbonate de potassium, dont la formule est KHCO3, comporte du potassium (K) et véhicule le cation potassium K+. Il est parfois mentionné sous ses autres noms, à savoir, Hydrogénocarbonate de potassium (qui permet de déduire sa composition en potassium – K – Carbonate – CO3 – et hydrogène – H ) ainsi que Carbonate acide de potassium qui est une appellation souvent utilisée en industrie agroalimentaire. On le retrouve aussi parfois sous le nom de « bicarbonate de potasse », qui est une appellation approximative (comme l’appellation « bicarbonate de soude » d’ailleurs).

Le bicarbonate de potassium se présente sous forme d’une poudre blanche un peu translucide, qui a tendance à s’agglomérer avec l’humidité. Il faudra donc le conserver dans un contenant parfaitement hermétique (un sachet plastique bien fermé ou un flacon bien bouché). Il se conserve presque indéfiniment dans la mesure où les bactéries et les moisissures ne peuvent pas se développer dans les sels de bicarbonate. Pour des raisons réglementaires, la DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) est généralement de l’ordre de 2 à 5 ans.

Provenance et méthodes de fabrication :

Il y a en Europe deux fabricants de bicarbonate de potassium, l’un Français et de petite taille, qui a une usine dans les Hauts-de-France et l’autre, qui est une entreprise de beaucoup plus grande taille et a son usine en Allemagne. Ils fabriquent l’un et l’autre le bicarbonate de potassium à partir de carbonate de potassium. Le carbonate de potassium est lui-même fabriqué à partir de minéraux géologiques naturels puisés dans le sous-sol.

Bicarbonate de potassium Bio ?

Il n’y a pas à proprement parler de bicarbonate de potassium « bio » mais il s’agit d’une molécule simple et basique dont le bilan écologique est raisonnable. Sa biodégradabilité n’est pas calculable car c’est une notion réservée aux substances organiques, mais le bicarbonate de potassium ne présente pas de potentiel de persistance par bioaccumulation dans le milieu naturel.

Différence entre bicarbonate de potassium et bicarbonate de sodium

Le bicarbonate de potassium (KHCO3) peut sembler proche du bicarbonate de sodium (NaHCO3). En effet, seul un atome de potassium K remplace un atome de sodium Na. Comme le bicarbonate de sodium, c’est  une base dite « faible » et un « tampon » qui stabilise le pH (potentiel Hydrogène) d’un milieu à un niveau légèrement basique (contraire d’acide) de l’ordre de 8 à 8,5. Mais son avantage est d’apporter du potassium, dont notre corps peut avoir tendance à être déficitaire,  à la place du sodium, qui est souvent en excès. L’excès de sodium, le plus souvent dû à une consommation trop importante de sel de table, a pour effet reconnu d’augmenter le pression artérielle (hypertension) alors que le potassium a pour effet de la faire baisser. Le bicarbonate de potassium a donc une double action : il contribue à  réguler l’équilibre acido-basique de notre organisme tout en lui apportant le potassium nécessaire.

Bicarbonate de potassium alimentaire

Pour tous les usages corporels et lorsqu’il s’agit de l’utiliser en ingestion comme un complément nutritionnel, il est impératif d’utiliser du bicarbonate de potassium de qualité alimentaire (souvent présenté comme « FCC » ou Food Chemical Codex). Si cela n’est pas précisé, il s’agit de produit de qualité dite « technique » ou « Viticole » (pour la viticulture)  impropres à la consommation.

Bicarbonate de potassium de la compagnie du Bicarbonate

Bicarbonate de Potassium Alimentaire

Sac de 1 kg

Acheter


Bienfaits et vertus du potassium via le bicarbonate de potassium

Notre alimentation moderne très (souvent trop) riche en protéines (viande, lait…) et en aliments acidifiants (sucre et farines blanches) entraîne un déséquilibre de notre métabolisme qui occasionne une légère acidité corporelle permanente. Cette acidose peut entraîner de nombreux désagréments (fragilisation osseuse et articulaire, fonte musculaire, troubles cardio-vasculaires, calculs rénaux…) et pourrait même contribuer au développement sournois de certains cancers.

Aliments riches en potassium

Les meilleures sources de minéraux sont les fruits et légumes, et c’est en les consommant quotidiennement et en quantités importantes que l’on prévient les déficits, en potassium en particulier. En plus des fruits et légumes frais, certaines légumineuses comme les lentilles et les pois constituent un excellent apport en potassium. Les racines et tubercules apportent elles aussi des sels de potassium alcalins.

L’apport journalier recommandé (AJR) en potassium est de 2000 mg (soit 2 g) par jour soit 5 à 6 g de bicarbonate de potassium. Une cure de bicarbonate de potassium ne devra pas être commencée sans avoir consulté au préalable un professionnel de santé.

Effets du potassium sur le métabolisme corporel

Le potassium est un des quatre minéraux indispensable à notre équilibre (en association avec le magnésium, le calcium et le sodium). Le cation potassium K+ est en proportion le plus présent dans nos cellules et toute carence a des effets graves car il est nécessaire pour la régulation cardiaque, l’excitabilité neuromusculaire ( bonne réactivité de nos neurones et de nos muscles), l’équilibre hydrique (hydratation) et l’équilibre acido-basique.

Le potassium participe aussi à la régulation cardiaque

La FDA (Food and Drug Administration) américaine a reconnu les bienfaits du potassium sur la pompe cardiaque et pour l’abaissement de la pression sanguine, ce qui peut en particulier contribuer à faire baisser significativement les risques d’AVC.

Potassium et Magnésium : le couple le l’année !

Aliments riches en potassium (en mg pour 100 g d’aliment)

levure sèche 1 900
poudre de cacao 1 700
légumineuses crues 1 000 à 1 500
fruits secs 700 à 1600
noix, amendes 600 à 800
son de blé 510
pain complet 250
fruits et légumes 150 à 600
produits laitiers frais 100 à 200
viandes 200 à 400
œufs 100

Aliments riches en magnésium (en mg pour 100 g)

cacao 410
légumineuses 310 – 90
fruits oléagineux 250 – 150
flocons d’avoine 130
pain complet 90
chocolat 70 à 100
fruits secs 50 – 60
pain blanc 50
épinards 50
avocat 45
banane 33

Des quatre minéraux fondamentaux (calcium, magnésium, potassium et sodium), le potassium et le magnésium sont ceux dont les carences sont les plus fréquentes.

Le magnésium est indispensable à la fixation du calcium… c’est donc par lui qu’il faut commencer avant de se bourrer de compléments alimentaire ou de produits laitiers. Les produits laitiers, peu digestes et pas forcément adaptés à l’alimentation des adultes (le lait en particulier) ne sont d’ailleurs pas la source de calcium à privilégier.

Le couple potassium / magnésium est donc celui à surveiller en priorité. Des études anglo-saxonnes démontrent que le ration potassium/magnésium doit être maintenu entre 4,5 et 5 avec un idéal à 4,8. L’AJR (Apport Journalier Recommandé). Approximativement, le magnésium doit être apporté à 420 mg par jour et le potassium à 2000 mg pour un homme adulte de poids moyen (70 à 75 kg).

Il à noter d’autre part qu’un déficit en magnésium conduit à terme à un déficit en potassium. Néanmoins le contraire ne se vérifie pas.

Le couple potassium/magnésium est donc incontournable pour qui surveille son alimentation.

Rappelons que le bicarbonate de potassium représente un apport potentiel en potassium tout en favorisant l’équilibre acido-basique de l’organisme. 2000 mg de potassium sont apportés par environ 5000 mg (5 g) de bicarbonate de potassium, soit l’équivalent d’une cuillère à café rase. Rappelons également que l’idéal reste une alimentation équilibrée apportant potassium et magnésium via les fruits et légumes !

Les utilisations et les dosages du bicarbonate de potassium

Bicarbonate de potassium pour la musculation et le sport

salle de sport compagnie du bicarbonate

Les sportifs (et en particulier ceux qui pratiquent la musculation) peuvent profiter d’une supplémentation en bicarbonate de potassium car ils ingèrent de fortes quantités de protéines et produisent davantage d’acide lactique.

Les différentes études réalisées sur les sportifs ont la plupart du temps été réalisées dans des pays anglophones et avec du bicarbonate de sodium. Le bicarbonate de sodium ne présente pas d’inconvénient pour les sportifs car ils évacuent de grandes quantités de sodium, par la transpiration en particulier. Mais il n’empêche que le bicarbonate de potassium aura l’intérêt d’apporter du potassium, dont les sportifs peuvent rapidement être en carence. Le seul inconvénient du bicarbonate de potassium dans ce contexte est son goût : il est pire que celui du bicarbonate de sodium, car il est beaucoup plus amer.

Dosage : il est recommande de commencer les prises progressivement. 1 à 2 g (soit ¼ à ½ de cuillère à café) de bicarbonate de potassium dilués au minimum dans 100 ml (un verre) d’eau avant et après la séance d’entrainement. La dose peut être augmentée par étapes jusqu’à une dizaine à une quinzaine de grammes (soit 2 à 3 cuillères à café) par jour sans dépasser 20 g par jour en situation d’entrainement intensif et de perte hydrique intense par transpiration. Le bicarbonate présente un intérêt à la fois pour les sports de résistance (vitesse en course et en natation) et pour les sports d’endurance (longues distances en course à pied où il pourra être utile d’apporter une partie de la dose en cours d’effort, à travers la boisson). Le bicarbonate est également utile car il améliore la récupération en limitant les phénomènes de crampes et de courbatures. Il permet ainsi de réduire l’espacement entre les entraînements. Un bain additionné de bicarbonate (au minimum 100 à 200 g dans une baignoire) peut contribuer à drainer l’acide lactique accumulé dans les muscles.

Bicarbonate de potassium pour l’agriculture biologique

Comme le bicarbonate de sodium, le bicarbonate de potassium a une efficacité reconnue sur les maladies dites « cryptogamiques » des végétaux, c’est-à-dire les pathologies liées aux levures et aux moisissures (champignons microscopiques). Il a d’ailleurs été enregistré comme bio-fongicide par la FDA (Food and Drug Administration) américaine. Il n’est néanmoins pas enregistré en Europe à la différence du bicarbonate de sodium qui a été listé par l’ITAB (Institut Technique de l’Agriculture Biologique) comme « Substance de base » contre l’oïdium, la tavelure ou le mildiou sur de nombreux fruits , légumes et mêmes plantes et fleurs d’intérieur et d’extérieur. C’est dommage car le sodium est souvent difficilement toléré par les végétaux qui tirent un meilleur parti du potassium.

Dosage et mode d’emploi : qu’il s’agisse de bicarbonate de sodium ou de bicarbonate de potassium, il faut veiller à rester dans les limites de 5 à 10 g par litre d’eau (soit 0,5 à 1 %). Après avoir dilué le bicarbonate dans l’eau tiède, il peut être utile d’ajouter du savon noir ou une huile (colza par exemple) pour favoriser l’accroche et pour décourager aussi les insectes et acariens (1 cuillère à soupe par litre d’eau).

logo agriculuture biologique

Le bicarbonate de potassium et la cuisine

Le bicarbonate de potassium, listé parmi les ingrédients sous l’appellation Carbonate acide de potassium, est parfois intégré comme levure «chimique» aux préparations pâtissières industrielles ou artisanales. A la maison, on utilise surtout le bicarbonate de sodium, beaucoup plus économique et plus pratique car il se conserve beaucoup plus facilement car il est beaucoup moins sensible à l’humidité et s’agglomère beaucoup moins.

Précautions d’emploi liées à la prise de bicarbonate de potassium

Le bicarbonate de potassium n’est ni toxique ni écotoxique mais il convient de respecter quelques règles de prudence élémentaires.

Attention : un apport excessif de potassium peut faire baisser le rythme cardiaque dans des proportions dangereuses.

Demandez conseil à votre professionnel de santé si vous avez des calculs rénaux, si vous prenez un traitement hypotenseur ou des diurétiques potassiques.

Où trouver et acheter du bicarbonate de potassium ? A quel prix ?

Le bicarbonate de potassium est en vente sur certains sites e-commerce spécialisés. Nous vous recommandons de privilégier les professionnels ayant une réelle expertise sur le bicarbonate et ses utilisations. Les prix varient de 12 à 20 € le kg. Un conditionnement d’1 kilo est largement suffisant et se conservera des années sous réserve qu’il soit bien protégé de l’humidité.

Bicarbonate de potassium de la compagnie du Bicarbonate

Bicarbonate de Potassium Alimentaire

Sac de 1 kg

Acheter



A propos de l'auteur :

Passionné de produits naturels et d'écologie, Nicolas Palangié est un promoteur actif de ce qu'il appelle "l'écologie pragmatique". Spécialiste du bicarbonate et des produits écologique et naturels, il crée le blog www.monbicarbonate.fr en 2010 et écrit un livre à la demande des éditions Eyrolles: "Bicarbonate: un concentré d'astuces", qui paraît en 2011 et qui est ré-édité en 2014. Ces deux supports sont destinés à diffuser au grand public une information sérieuse et validée.

a écrit 78 articles.

Aucun commentaire pour l'instant. N'hésitez pas à ouvrir la discussion

Laissez votre commentaire

© 2019 - Cie du bicarbonate - tous droits réservés - Mentions légales