Recevez GRATUITEMENT le "Mini-Guide des Utilisations du Bicarbonate de Soude"

Bonjour et merci de visiter le blog MonBicarbonate.fr.

Laissez votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Le Mini Guide d'Utilisation du Bicarbonate de Soude.

* Champs requis

Close
retrour � l'animation

Où acheter du bicarbonate de soude ?

Le bicarbonate de qualité alimentaire au meilleur prix du WEB.

3 septembre 2017 4 Commentaires

Le bicarbonate pour réduire la pollution de l’air intérieur.
Écrit par

Pour réduire la pollution intérieure, le bicarbonate de soude complète efficacement l’aération, la ventilation et les plantes dépolluantes

Le bicarbonate permet de réduire la pollution de l'air intérieur : il ne dégage pas de COV, il bloque le développement des allergènes d'acariens et de moisissures.

Le bicarbonate de sodium (aussi appelé bicarbonate de soude) agit à 3 niveaux pour réduire la pollution de l’air intérieur : 1) il évite le recours à certains produits d’entretien et de désodorisation 2) il réduit la présence des allergènes 3) il limite la croissance des moisissures.

1) Les « produits de la maison » :

  • Les produits d’entretien et les désodorisants contiennent des additifs (conservateurs en particulier) qui sont souvent sources d’intoxication et d’allergies respiratoires.
  • Le bicarbonate est particulièrement efficace pour nettoyer et désodoriser toute la maison. Utilisé dans de l’eau ou en poudre pour profiter de ses propriétés d’abrasif doux, il dégraisse, détache, désodorise le linge, les surfaces, la vaisselle, les sanitaires.
  • Et pourquoi le bicarbonate est-il mieux que les autres pour la qualité de l’air intérieur ? Parce que c’est un minéral pur qui ne nécessite aucun additif. Comme les micro-organismes (bactéries, moisissures…) ne se développent pas dans le bicarbonate, il ne nécessite l’adjonction d’aucun conservateur. De plus, il n’a pas de « tension de vapeur », ce qui signifie qu’il ne s’évapore pas dans l’atmosphère comme le font de nombreux composants chimiques que l’on appelle les COV (Composés Organiques Volatils). Enfin, le bicarbonate n’est pas toxique, et il est naturellement présent dans notre organisme. D’ailleurs vous remarquerez que ses emballages ne comportent aucun des petits « pictogrammes » de danger oranges que l’on retrouve sur de nombreux produits ménagers.

2) Les allergènes :

  • Les allergènes proviennent en partie des acariens, arachnides de très petite taille qui se développent dans les tapis, moquettes, matelas… Ils se nourrissent des squames de notre peau. Leurs déjections et la poussière qu’ils produisent après leur mort sont très irritants pour les voies respiratoires.
  • Des études récentes menées par Solvay, la société la plus en pointe dans la recherche sur le bicarbonate, ont montré qu’il suffit de quelques grains de bicarbonate pour bloquer le développement des allergènes d’acariens. 20 grammes de poudre de bicarbonate par mètre carré saupoudrés sur une moquette ou un matelas, et que l’on aura eu soin de faire pénétrer dans les fibres et de laisser agir au minimum 4 heures, bloquent le développement des allergènes.
  • Et pourquoi le bicarbonate est-il préférable pour la qualité de l’air intérieur ?Il existe de nombreux produits anti-acariens. Mais ce sont des molécules acaricides qui sont souvent de simples insecticides pyrétrinoïdes, organophosphorés neurotoxiques dont les vapeurs se diffusent dans l’habitat. En plus d’être potentiellement dangereuses pour l’homme, ces molécules sont de moins en moins efficaces car les acariens y sont devenus progressivement très résistants. Le bicarbonate ne crée pas de vapeurs toxiques et n’entraîne pas de phénomènes de résistance chez les parasites.

3) Les moisissures :

  • Les moisissures se développent à la faveur de l’humidité, lorsque l’habitat n’est pas suffisamment aéré, dans les pièces d’eau, et lorsqu’il y a de la condensation par exemple. Ces moisissures sont sources de spores (qu’elles émettent pour se reproduire) et de mycotoxines (molécules potentiellement très toxiques qu’elles émettent pour se protéger).
  • La bibliographie internationale est très abondante concernant les effets fongistatiques du bicarbonate. A partir de 0,5 % (soit environ une cuillère à café par litre), une eau additionnée de bicarbonate de sodium (ou bicarbonate de soude, c’est pareil) bloque le développement des moisissures. Et à 3 % (soit 6 cuillères à café par litre), une eau bicarbonatée ne laisse aucune des moisissures testées se développer.
  • Et pourquoi le bicarbonate est-il préférable pour limiter la pollution de l’air intérieur ?On retrouve les mêmes arguments que pour les allergènes d’acariens : absence de toxicité, à priori pas de développement de résistances de la part des moisissures, et pas de génération de COV (Composés Organiques Volatils) avec le bicarbonate.
  • En complément, nous vous recommandons la lecture du petit guide de la Pollution de l’air intérieur téléchargeable sur le site www.logement.gouv.fr.
  • Et pour vite vous familiariser avec tous les usages du bicarbonate, il existe aussi le mini-guide express des principales utilisations du bicarbonate, téléchargeable sur notre blog www.monbicarbonate.fr
  • Enfin pour les passionnés qui voudraient plus de détails et de références scientifiques, n’hésitez pas à NOUS CONTACTER !
  • Acheter du bicarbonate de sodium ou bicarbonate de soude à la Compagnie du Bicarbonate

    La gamme de la Compagnie du Bicarbonate


    A propos de l'auteur :

    Passionné de produits naturels et d'écologie, Nicolas Palangié est un promoteur actif de ce qu'il appelle "l'écologie pragmatique". Spécialiste du bicarbonate et des produits écologique et naturels, il crée le blog www.monbicarbonate.fr en 2010 et écrit un livre à la demande des éditions Eyrolles: "Bicarbonate: un concentré d'astuces", qui paraît en 2011 et qui est ré-édité en 2014. Ces deux supports sont destiné à diffuser au grand public une information sérieuse et validée.

    a écrit 73 articles.

    4 commentaires

    • Charlotte · 25 octobre 2014 à 14 h 44 min

      Bonjour Nicolas, je souhaitais vous remercier car, atteinte d’une affection respiratoire depuis le mois d’aout…, après moult radios, scanners, traitements de choc mais tout de même nécessaire pour cela…, n’étant pas guérie malgré tout début octobre, j’ai décidé de tester l’assainissement de moquette, tapis, literie etc… et de déposer des coupelles de bicarbonate dans la pièce (de la compagnie!), puis gargarismes pour retrouver ma voix etc…= c’est très efficace! et mes dents sont plus blanches ( 😉 )

      Répondre

      • Admin comment by Nicolas · 31 octobre 2014 à 10 h 46 min

        Bonjour Charlotte,
        Merci pour votre témoignage, l’usage du bicarbonate permet effectivement de réduire les pollutions de l’air intérieur (allergènes, et composés organiques volatils).
        Et donc de mieux préserver sa santé au quotidien !
        A bientôt sur le blog 😉
        Nicolas

        Répondre

    • Dehaynin jean claude · 14 mai 2012 à 9 h 34 min

      Comment lutter contre les mouches avec le bicarbonate je suis envahi

      merci d ‘avance
      cordialement
      Jezn claude Dehaynin

      Répondre

      • Admin comment by Nicolas · 18 mai 2012 à 21 h 07 min

        Bonjour… le bicarbonate a un effet légèrement répulsif contre les mouches, mais on ne peut pas parler d’effet insecticide. D’autres produits comme le savon noir et le vinaigre semblent donner de meilleurs résultats. Bon courage…

        Répondre

    Laissez votre commentaire

    © 2010 - Cie du bicarbonate - tous droits réservés - Mentions légales