Recevez GRATUITEMENT le "Mini-Guide des Utilisations du Bicarbonate de Soude"

Bonjour et merci de visiter le blog MonBicarbonate.fr.

Laissez votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Le Mini Guide d'Utilisation du Bicarbonate de Soude.

* Champs requis

retour � l'animation

9 mai 2015 0 commentaire

No-Poo et bicarbonate
Écrit par

METHODE NO-POO ET BICARBONATE DE SOUDE: OUI OU NON ?

Jusqu’à la fin du 19e siècle, on ne recommandait qu’un seul lavage des cheveux par mois ! Par la suite, avec l’apparition des shampoings formulés, la fréquence est rapidement montée à une fois par semaine. Depuis les années 70′, il n’est pas rare de se laver les cheveux une fois par jour, voire davantage pour certains… mais pour quels résultats et avec quels risques ? Quelles sont les alternatives ?

Cheveux et bicarbonate pour le no-poo

Bicarbonate et no-poo: une bonne idée ?

Ce petit article n’a pas vocation a être un cours de cosmétique capillaire… rappelons seulement que les cheveux sont naturellement protégés par une pellicule complexe de lipides (graisses corporelles) qu’on appelle le sébum, et qui se reforme à chaque fois que les shampoings le solubilisent. Et plus on le retire souvent, plus les glandes sébacées (qui produisent le sébum) vont s’affoler et sur-produire du sébum de remplacement. C’est ainsi que le cercle vicieux s’installe et qu’on se lave de plus en plus souvent les cheveux parce qu’ils semblent de plus en plus gras. Avec le cortège d’effets secondaires dévastateurs sur les cheveux eux-même et sur le cuir chevelu qui deviennent fragiles et irrités par les conservateurs, les colorants et les parfums de synthèse… D’où l’idée qui nous vient essentiellement des Etats-Unis de cesser d’utiliser des shampoings « classiques » tout en espaçant les interventions. Le bicarbonate constitue-t-il pour autant une bonne alternative ?

Choisir le bicarbonate pour le no-poo ?

Question de pH: bien que souvent appelé bicarbonate « de soude », le bicarbonate est une base « tampon » qui n’a rien à voir avec la soude caustique qui est une base forte extrêmement corrosive (dont on se sert par exemple pour le »Destop » déboucheur de canalisations). Mais son pH légèrement alcalin, de l’ordre de 8 (soit à peine plus basique que l’eau de mer) est effectivement relativement éloigné de celui de la peau qui est plutôt acide (de l’ordre de 5 à 6). Il est donc incontestable qu’une utilisation trop fréquente du bicarbonate pourra perturber le pH naturel du cuir chevelu.

Comment l’appliquer ?: selon les recommandations, le bicarbonate pourra être dilué avant l’application ou appliqué directement en poudre sèche. L’application en poudre (surtout lorsqu’elle est extra-fine) lors du no poo permettra en plus d’absorber les odeurs qui peuvent se développer dans la chevelure avec l’espacement et la disparition des shampoings, et que certains n’apprécient pas. Mais nous ne sommes compétents pour recommander l’une ou l’autre de ces méthodes, et de nombreux blogs vous permettront de choisir la technique la plus adaptée à vos cheveux.

Choix du bicarbonate pour le no-poo: attention, comme pour tous les usages en relation avec le corps et la peau, il ne faut pas utiliser de bicarbonate « technique » mais toujours du bicarbonate de qualité alimentaire. Pour le no-poo, un bicarbonate alimentaire extra-fin sera le plus adapté. Il est légèrement moins bon marché que les bicarbonate à grains plus gros, mais il se répartira beaucoup dans la chevelure. Il est disponible sur internet à moins de 6 €/kg, sachant qu’un kilo permet de réaliser entre 20 et 50 applications. Pas ruineux, donc… et vous le valez-bien ;-).

Au final…bicarbonate ou pas bicarbonate pour le no-poo ?: tout est une question de fréquence. Du fait de son pH plus élevé que celui de la peau et du cuir chevelu, il semble raisonnable de limiter la fréquence d’usage du bicarbonate pour le no-poo, surtout lorsqu’on a les cheveux très secs. Une application de la poudre de bicarbonate peut-être intéressante mais il faudra veiller à passer le peigne fin pour libérer la chevelure par la suite. Dans chaque cas, un rinçage avec du vinaigre de cidre dilué pourra contribuer à faire disparaître les dernière trace de bicarbonate tout en abaissant le pH. La vocation du no-poo est d’espacer le plus possible les interventions sur les cheveux pour les laisser retrouver leur équilibre naturel de la production de sébum. Il serait donc contraire à l’esprit du no-poo d’utiliser le bicarbonate trop fréquemment. Selon les différents blogs américains ou francophones, une fréquence de l’ordre de 1 à 2 fois par mois est souvent mentionnée. Cela nous semble raisonnable et adapté. Et toujours avec du bicarbonate de qualité alimentaire, si possible extra-fin.


A propos de l'auteur :

Passionné de produits naturels et d'écologie, Nicolas Palangié est un promoteur actif de ce qu'il appelle "l'écologie pragmatique". Spécialiste du bicarbonate et des produits écologique et naturels, il crée le blog www.monbicarbonate.fr en 2010 et écrit un livre à la demande des éditions Eyrolles: "Bicarbonate: un concentré d'astuces", qui paraît en 2011 et qui est ré-édité en 2014. Ces deux supports sont destinés à diffuser au grand public une information sérieuse et validée.

a écrit 78 articles.

Aucun commentaire pour l'instant. N'hésitez pas à ouvrir la discussion

Laissez votre commentaire

© 2019 - Cie du bicarbonate - tous droits réservés - Mentions légales