Recevez GRATUITEMENT le "Mini-Guide des Utilisations du Bicarbonate de Soude"

Bonjour et merci de visiter le blog MonBicarbonate.fr.

Laissez votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Le Mini Guide d'Utilisation du Bicarbonate de Soude.

* Champs requis

retour � l'animation

9 avril 2019 20 Commentaires

5 choses à savoir sur le percarbonate de soude et 10 façons de l’utiliser
Écrit par

5 choses à savoir sur le percarbonate

1 – Percarbonate de soude ou Percarbonate de sodium ?

Percarbonate de soude et percarbonate de sodium, ce sont deux appellations pour un même produit. Par contre, ce n’est pas la même chose que le permanganate de soude (ou de sodium), ni que le perchlorate de soude (ou de sodium). Il se présente sous forme d’une poudre (les meilleures qualités sont en micro-billes) de couleur blanche qui se conserve presque indéfiniment à l’abri de l’humidité.

2 – Le percarbonate de soude est-il toxique et dangereux ?

Le percarbonate (à la différence du bicarbonate) n’est jamais alimentaire. C’est un produit très puissant qu’il faut utiliser avec précaution : il est à utiliser en se protégeant les mains, la peau et les yeux et il ne doit jamais être ingéré. C’est également un comburant, c’est-à-dire qu’ il peut favoriser le développement d’un feu en dégageant de l’oxygène en présence de chaleur. Il doit être stocké en dessous de 40 °C à l’écart des produits combustibles (bois, papier…). Le percarbonate doit être conservé dans des contenants (flacons ou sachets) en verre ou en plastique, mais pas dans des contenants métalliques.

3 – Comment fabrique-t-on le percarbonate de soude ?

Le percarbonate (de formule 2Na2Co3.3H2O2 et aussi appelé carbonate de soude – ou de sodium – peroxyhydraté) est fabriqué à partir de carbonate de sodium (qu’on appelle communément les « cristaux de soude » de formule Na2CO3 ) et de peroxyde d’hydrogène (qu’on nomme généralement « eau oxygénée » de formule H2O2). Il combine les propriétés et les avantages de ces deux produits : il est détergent et dégraissant comme les cristaux de soude, et il est blanchissant et désinfectant comme l’eau oxygénée.

4 – Le percarbonate peut-il remplacer l’eau de Javel ?

Le percarbonate a l’énorme avantage de ne pas comporter de chlore, à la différence de l’eau de Javel. On l’appelle d’ailleurs parfois la « Javel sans chlore » et même « eau oxygénée solide » ! Il ne laisse donc pas s’échapper de produit de dégradation chlorés dans l’intérieur de notre maison et dans la nature. C’est un produit écologique qui préserve donc davantage la santé et la planète. Mais attention, le percarbonate ne doit pas être préparé à l’avance. Il commence à se dégrader dès qu’il est dilué dans l’eau et perd une grande partie de son efficacité en 1 heure ou 2. Il faut donc le diluer juste avant de l’utiliser.

Attention : le percarbonate ne doit JAMAIS être mélangé avec de l’eau de Javel (Hypochlorite de soude) ni avec AUCUN ACIDE !

5 – Où trouver le percarbonate de soude ?

On trouve et on peut acheter le percarbonate de plus en plus facilement sur internet à des prix très raisonnables. Son utilisation est beaucoup plus économique et écologique que celle des produits formulés complexes qu’on trouve en grandes surfaces (même si on peut parfois le trouver, mais difficilement, chez Leclerc, Carrefour, Auchan et Castorama). En ce qui concerne son prix, le percarbonate se trouve entre 5 et 7 € le kilo. L’idéal est un flacon rechargeable et des sachets recharges très économiques.

Bicarbonate alimentaire sac de 1,5kg

Percarbonate de sodium

Flacon rechargeable 1,1 kg (10 % gratuits)

Acheter du Percarbonate


Les 10 meilleures utilisations du percarbonate (percarbonate de soude ou percarbonate de
sodium)

N’hésitez pas à nous donner votre avis en commentant ce petit article !

Utiliser du percarbonate pour le linge et la lessive en machine

1 – Pour le linge et la lessive en machine

Le percarbonate, tous ceux qui l’ont essayé le disent : c’est un sacré allié au quotidien ! Il suffit d’en ajouter une dizaine de grammes (une petite cuillère à soupe) dans le tiroir de la machine à laver destiné à la lessive. Vous pourrez alors réduire la dose de lessive (la diviser par deux !) ou même mettre du savon noir ou quelques copeaux de savon de Marseille à la place. Economique et écologique ! Le percarbonate est efficace à partir de 40 °C.

2 – Pour blanchir, raviver et désinfecter le linge en trempage

Pour tous les tissus en coton ou en synthétique dont le blanc ou les couleurs sont ternies, pour le linge très sale (couches…) : 1 cuillère à café (5 g) par litre d’eau chaude avec un temps de trempage de 1 à 2 heures.

Attention : le percarbonate ne doit pas être utilisé sur la laine et la soie.

3 – Pour blanchir et raviver les bardages, terrasses, parquets et volets en résineux (pin et sapin)

Diluer le percarbonate dans l’eau chaude jusqu’à obtenir une solution saturée (c’est-à-dire jusqu’à ce que le percarbonate ne se dissolve plus dans l’eau, ceci correspond environ à 4 à 6 cuillères à soupe de percarbonate par litre d’eau), puis appliquer sur le support en pulvérisant ou avec une éponge ou une brosse. Maintenir humide au moins 1 heure ou deux en renouvelant si nécessaire l’application.

Attention aux éclaboussures ! Puis rincer à l’eau claire et laisser sécher.

Moisissure et mousse sur tuiles

4 – Pour lutter contre les moisissures, les mousses et les lichens

Pulvériser une solution saturée – voir au point 3 – laisser agir puis rincer.

Attention, tester au préalable sur une surface non visible car il peut y avoir une modification de la teinte du support !

5 – Pour nettoyer et raviver les tuiles et les ardoise

Procéder comme aux points 3 et 4. Plusieurs applications pourront être nécessaires mais toujours tester au préalable sur une petite zone non visible ou sur une tuile ou une ardoise isolée du toit.

6 – Pour le nettoyage et le dégraissage des joints de carrelages

Appliquer comme précédemment et frotter avant le séchage. Bien rincer. Idéal pour éclaircir les joints !

7 – Nettoyage des peintures (tachées, grasses…)

Diluer 2 cuillères à soupe de percarbonate dans d’eau chaude puis frotter à l’éponge. Bien rincer, surtout s’il doit y avoir application d’une nouvelle couche de peinture par la suite.

8 – Nettoyage et désinfection des contenants alimentaires en verre ou en plastique

Pour les contenants très souillés, procéder à un premier nettoyage avec un détergent classique ou du savon noir naturel pour éliminer le plus gros des salissures organiques. Si possible remplir par la suite avec un mélange d’eau chaude et de percarbonate (1 à 2 cuillères à soupe de percarbonate par litre d’eau). Laisser agir au moins 30 mn, frotter si nécessaire et rincer.

volaille dans un poulailler

9 – Nettoyage et désodorisation des cages, des poulaillers, des boxes, etc…

Ajouter 1 cuillère à soupe (15 g) par litre de percarbonate en plus du détergent utilisé (du savon noir naturel par exemple) avec de l’eau de préférence chaude, et utiliser le mélange dans la foulée. Le mélange savon / percarbonate ne conserve sa pleine efficacité qu’1 à 2 heures maximum après la préparation. Le percarbonate « booste » les performances du savon et améliore l’hygiène générale.

10 – Pour réaliser un nettoyant multi-usages dégraissant, blanchissant, désodorisant et désinfectant écologique et économique très puissant

Dans un seau en plastique de 10 litres d’eau chaude diluer 10 cuillères à soupe de savon noir naturel, 5 cuillères à soupe de percarbonate et 20 à 30 gouttes d’huiles essentielles (facultatif : l’eucalyptus, la menthe, le pin… peuvent convenir). Ne surtout pas ajouter de vinaigre ou d’acide citrique ou toute substance acide. Utiliser dans l’heure qui suit et bien rincer.

Attention : le percarbonate est un produit très actif qui peut modifier la couleur des surfaces, toujours tester sur une petite zone non visible au préalable.


A propos de l'auteur :

Passionné de produits naturels et d'écologie, Nicolas Palangié est un promoteur actif de ce qu'il appelle "l'écologie pragmatique". Spécialiste du bicarbonate et des produits écologique et naturels, il crée le blog www.monbicarbonate.fr en 2010 et écrit un livre à la demande des éditions Eyrolles: "Bicarbonate: un concentré d'astuces", qui paraît en 2011 et qui est ré-édité en 2014. Ces deux supports sont destinés à diffuser au grand public une information sérieuse et validée.

a écrit 78 articles.

20 commentaires

  • Gaby · 12 août 2019 à 10 h 01 min

    Bonjour, et merci pour votre site qui répond enfin à ce que je cherchais….de vrais explications sur les composants et leurs relations entre eux. Je rejoins le commentaire, un peu plus haut, de dalatsis mélina concernant le percarbonate pour laver la vaisselle au lave-vaisselle. Étant non alimentaire, déconseilleriez vous l’utilisation du percarbonate pour cet usage ? Merci à vous d’avance.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 14 août 2019 à 17 h 36 min

      Bonjour Gaby,
      Malheureusement, les produits habituels pour le lave-vaisselle ne sont pas – mais pas du tout – alimentaires.
      Le percarbonate, sous réserve qu’il soit bien rincé (et c’est le cas lors d’un cycle de lave-vaisselle) ne présente aucun danger d’intoxication.
      Bien cordialement,

      Répondre

  • Vincent · 9 juillet 2019 à 0 h 38 min

    Bonjour Nicolas. Pouvons-nous utiliser du percarbonate de sodium pour une piscine hors sol, à mettre dans le skimmer ? Merci beaucoup. Vincent

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 12 juillet 2019 à 9 h 49 min

      Bonjour Vincent,
      Le percarbonate est fréquemment utilisé pour les piscines et les spas en Amérique du Nord mais étonnamment on ne trouve rien en France…
      C’est pourtant un excellent désinfectant par oxydation. Il va générer du carbonate (qui va augmenter le pH et le TAC) et du peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée H2O2) qui va désinfecter et clarifier l’eau.
      Les dosages sur j’ai pu noter sur les sites américains sont assez variables : de 100 g de percarbonate pour 10 m3 toutes les semaines en entretien régulier à 1 kg pour 10 m3 en traitement choc contre les algues…
      Je pense que ça peut être une très bonne alternative aux produits chlorés pour les traitements choc en particulier mais je manque de recul. Toujours bien mesurer le pH et le TAC car le percarbonate va les faire remonter.
      N’hésitez pas à revenir nous apporter votre témoignage et pour solliciter celui d’autres visiteurs du blog.
      Bonnes baignades !

      Répondre

  • Annelise · 1 juin 2019 à 9 h 24 min

    Bonjour ! Merci pour votre site , il est incroyable !
    J’ai une question à laquelle je n’ai pas vu de réponse : j’ai hérité de nappes et serviettes de table blanches anciennes, mais elles sont un peu piquées aux plis, tachées, plus ou moins jaunies…. D’après ce que je vois je peux utiliser le percarbonate, mais quel dosage je dois mettre? Je peux combiner avec un autre produit? Je voudrais le faire en machine, parcequ’il y a beaucoup de pièces ( 3 nappes et une trentaine de serviettes…).
    NB : Je les ai déjà lavées avec ma lessive à 60 °, ça n’a pas eu beaucoup d’effet…
    Merci pour votre aide !

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 6 juin 2019 à 11 h 23 min

      Bonjour Annelise. Vous pouvez faire une lessive en cycle long 60 °C en remplaçant la lessive par du percarbonate, à raison d’un demi-verre (50 ml) pour 3 à 5 kg de linge. Il est possible de faire un trempage également à raison d’un demi-verre pour 5 litres d’eau chaude. Bon courage et tenez-nous au courant des résultats !

      Répondre

  • celine · 29 mai 2019 à 9 h 50 min

    Bonjour,

    merci beaucoup pour votre blog qui est une mine d’information. Concernant le percarbonate, vous indiquez qu’il ne faut le mélanger à aucun acide. Je vois circuler des recettes pour faire de la poudre de lavage pour lave-vaisselle qui mélangent bicarbonate / acide citrique / percarbonate et cristaux de soude. Qu’en pensez-vous ? Avez vous une recette efficace et sûre pour remplacer les poudre de lave-vaisselle traditionnelles ? Merci d’avance !!!

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 6 juin 2019 à 11 h 38 min

      Bonjour Céline. Je pense que ce mélange n’est pas stable et peut même être dangereux. En ce qui concerne le remplacement des poudres de lave-vaisselle, je vous recommande le savon noir additionné de percarbonate ou de cristaux de soude (1 cuillère à café). Bien cordialement,

      Répondre

    • Elise · 19 juin 2019 à 12 h 24 min

      Bonjour, vous dites que les préparations au percarbonate s’utilisent dans l’heure ! Pourquoi ? J’en ai mis une cuillère à soupe dans ma lessive maison. Elle est foutue!?
      Merci d’avance.

      Répondre

      • Admin comment by Nicolas · 19 juin 2019 à 15 h 06 min

        Bonjour Elise. Le percarbonate est un oxydant instable qui réagit avec les molécules organiques. Dès qu’il est en contact avec le savon, il se dégrade en eau oxygénée puis en oxygène et aussi en carbonate de sodium (appelé aussi cristaux de soude). Donc quand on ne l’utilise pas rapidement, c’est comme si on n’ajoutait que des cristaux de soude et on perd l’effet blanchissant et désinfectant du percarbonate. Sans compter que je pense que cela altère aussi peut-être les propriétés du savon. Je ne pense pas que votre lessive sera foutue mais elle n’aura pas les effets que vous attendiez.
        Bien cordialement !

      • Elise · 29 juin 2019 à 6 h 31 min

        Bonjour Nicolas !
        Je n’avais pas vu votre réponse. Merci. C’était bizarre la lessive comme remplie de gaz. Je l’ai jeté. Et quand j’ai lavé du blanc avec une cuillère à soupe ajoutée à lessive savon Marseille+ bicarbonate, les tâches sont restées. Dois-je en mettre plus? Ou mettre des cristaux de soude aussi? Et j’ai l’impression que ça grisonne depuis seulement 4/5 lessives avec ma lessive maison+ percarbonate. C’est possible ? Que dois je faire ? Ou réduire la lessive qui elle est verte puisque savon vert?
        Et pour ce qui est du savon noir dans le lave vaisselle, ça ne va pas boucher les canalisations à force ?

        Merci d’avance.
        Elise

      • Admin comment by Nicolas · 4 juillet 2019 à 14 h 42 min

        Bonjour Elise,
        Quelle température pour votre lessive. Le percarbonate n’est pas actif en dessous de 40 °C.
        Quel savon noir utilisez vous ?
        Si vous ajoutez un peu de bicarbonate ou de cristaux de soude, pas de problème de bouchage.
        Même sans, à priori je pense qu’il ne devrait pas y avoir de souci.

  • Sylvie · 13 mai 2019 à 14 h 33 min

    Bonjour

    Peux t on mélanger le bicarbonate avec le percarbonate ?

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 23 mai 2019 à 11 h 20 min

      Bonjour Sylvie. Oui, il n’y a pas d’incompatibilité entre le bicarbonate et le percarbonate.

      Répondre

  • Aime DAEMS · 13 avril 2019 à 12 h 25 min

    Moi je l’utilise dans la cuvette des toilettes, je suis sûr qu’elle redevient bien blanche avec de l’eau chaude et une cuillère à café de Percarbonate, je l’ai adopté pour mes carrelages, ma lessive, ma vaisselle, mes mauvaise herbes (moins évident) dans le coin des chiens à l’extérieur (odeur d’urine et autre) après c’est propre et sans odeur (ne pas oublier d’éloigner les chiens pendant au moins 2 heures. Les casseroles et plats très attachés, la friteuse etc…Bicarbonate, Percarbonate, vinaigre blanc, voilà mes produits de nettoyage depuis des années.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 15 avril 2019 à 14 h 00 min

      Bonjour Aime,
      Je ne peux qu’applaudir et vous encourager à continuez comme ça. Testez aussi l’acide citrique, vous verrez, c’est bluffant en détartrant !

      Répondre

    • Dalatsis Melina · 9 juin 2019 à 14 h 18 min

      bonjour Nicolas,
      Vos articles sont très enrichissant merci beaucoup !
      Sur la page YouTube d’une femme qui partage ses trucs pour remplacer ses produits par une alternative plus écologique et économique, elle remplaçait tout simplement sa dose de nettoyant vaisselle (lave vaisselle) par une cuillère de percarbonate de sodium car elle avait remarqué que c’était l’ingrédient principal des dosettes. Qu’en pensez-vous ?
      Et dans ce cas plutôt percarbonate de sodium ou sesquicarbonate de sodium ?
      Bien cordialement.
      Merci d’avance.

      Répondre

      • Admin comment by Nicolas · 11 juin 2019 à 15 h 51 min

        Bonjour Melina,
        Le sesquicarbonate n’a pas le pouvoir blanchissant et désinfectant du percarbonate (qui est un oxydant puissant – qui dégage de l’oxygène actif).
        C’est en revanche un bon dégraissant / désodorisant « généraliste » et naturel. Pour bien faire la différence, il y a cet article de notre blog : https://www.monbicarbonate.fr/bicarbonate-carbonate-percarbonate-sesquicarbonate-cristaux-de-soude-difference/
        Bien cordialement(

      • Alison · 22 juillet 2019 à 2 h 33 min

        Bonjour
        J’ai essayé de fabriquer ma lessive moi même et je l’ai ratée. J’ai eu le malheur de fermer et de secouer le bidon avant de l’ouvrir. Le résultat a été pour le moins explosif ! J’ai laissé le bidon ouvert et je ne sais quoi en faire. Cela s’est solidité. Je n’ose plus le manipuler. Avec les fortes chaleurs je n ose pas le jeter à la poubelle puisque le pecarbonate esr hautement inflammable. Comment donc m’en débarrasser?

      • Admin comment by Nicolas · 1 août 2019 à 16 h 06 min

        Bonjour Alison,
        Vous avez fait réagir le percarbonate avec le savon et il a dégagé de l’oxygène qui a fait gonfler le bidon ! Le percarbonate n’est pas inflammable mais c’est l’oxygène qu’il dégage à la chaleur qui peut accélérer un feu existant. Le mélange que vous avez obtenu n’est pas dangereux, et pas inflammable. Vous pouvez même l’utiliser pour la lessive (en le mettant dans le tambour) car le percarbonate s’est transformé en cristaux de soude, qui sont eux aussi efficaces, contre les taches grasses en particulier… pas de panique, donc 😉

Laissez votre commentaire

© 2019 - Cie du bicarbonate - tous droits réservés - Mentions légales