Recevez GRATUITEMENT le "Mini-Guide des Utilisations du Bicarbonate de Soude"

Bonjour et merci de visiter le blog MonBicarbonate.fr.

Laissez votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Le Mini Guide d'Utilisation du Bicarbonate de Soude.

* Champs requis

retour � l'animation

9 avril 2019 96 Commentaires

5 choses à savoir sur le percarbonate de soude et 10 façons de l’utiliser
Écrit par

5 choses à savoir sur le percarbonate

1 – Percarbonate de soude ou Percarbonate de sodium ?

Percarbonate de soude et percarbonate de sodium, ce sont deux appellations pour un même produit. Par contre, ce n’est pas la même chose que le permanganate de soude (ou de sodium), ni que le perchlorate de soude (ou de sodium). Il se présente sous forme d’une poudre (les meilleures qualités sont en micro-billes) de couleur blanche qui se conserve presque indéfiniment à l’abri de l’humidité.

2 – Le percarbonate de soude est-il toxique et dangereux ?

Le percarbonate (à la différence du bicarbonate) n’est jamais alimentaire. C’est un produit très puissant qu’il faut utiliser avec précaution : il est à utiliser en se protégeant les mains, la peau et les yeux et il ne doit jamais être ingéré. C’est également un comburant, c’est-à-dire qu’ il peut favoriser le développement d’un feu en dégageant de l’oxygène en présence de chaleur. Il doit être stocké en dessous de 40 °C à l’écart des produits combustibles (bois, papier…). Le percarbonate doit être conservé dans des contenants (flacons ou sachets) en verre ou en plastique, mais pas dans des contenants métalliques. D’autre part, surtout si vous chauffez, n’utilisez pas de récipient en métal (aluminium et même acier) pour faire vos mélange car le percarbonate oxyderait la surface en la noircissant.

3 – Comment fabrique-t-on le percarbonate de soude ?

Le percarbonate (de formule 2Na2Co3.3H2O2 et aussi appelé carbonate de soude – ou de sodium – peroxyhydraté) est fabriqué à partir de carbonate de sodium (qu’on appelle communément les « cristaux de soude » de formule Na2CO3 ) et de peroxyde d’hydrogène (qu’on nomme généralement « eau oxygénée » de formule H2O2). Il combine les propriétés et les avantages de ces deux produits : il est détergent et dégraissant comme les cristaux de soude, et il est blanchissant et désinfectant comme l’eau oxygénée.

4 – Le percarbonate peut-il remplacer l’eau de Javel ?

Le percarbonate a l’énorme avantage de ne pas comporter de chlore, à la différence de l’eau de Javel. On l’appelle d’ailleurs parfois la « Javel sans chlore » et même « eau oxygénée solide » ! Il ne laisse donc pas s’échapper de produit de dégradation chlorés dans l’intérieur de notre maison et dans la nature. C’est un produit écologique qui préserve donc davantage la santé et la planète. Mais attention, le percarbonate ne doit pas être préparé à l’avance. Il commence à se dégrader dès qu’il est dilué dans l’eau et perd une grande partie de son efficacité en 1 heure ou 2. Il faut donc le diluer juste avant de l’utiliser.

Attention : le percarbonate ne doit JAMAIS être mélangé avec de l’eau de Javel (Hypochlorite de soude) ni avec AUCUN ACIDE !

5 – Où trouver le percarbonate de soude ?

On trouve et on peut acheter le percarbonate de plus en plus facilement sur internet à des prix très raisonnables. Son utilisation est beaucoup plus économique et écologique que celle des produits formulés complexes qu’on trouve en grandes surfaces (même si on peut parfois le trouver, mais difficilement, chez Leclerc, Carrefour, Auchan et Castorama). En ce qui concerne son prix, le percarbonate se trouve entre 5 et 7 € le kilo. L’idéal est un flacon rechargeable et des sachets recharges très économiques.

Bicarbonate alimentaire sac de 1,5kg

Percarbonate de sodium

Flacon rechargeable 1,1 kg (10 % gratuits)

Acheter du Percarbonate

Les 10 meilleures utilisations du percarbonate (percarbonate de soude ou percarbonate de
sodium)

N’hésitez pas à nous donner votre avis en commentant ce petit article !

Utiliser du percarbonate pour le linge et la lessive en machine

1 – Pour le linge et la lessive en machine

Le percarbonate, tous ceux qui l’ont essayé le disent : c’est un sacré allié au quotidien ! Il suffit d’en ajouter une dizaine de grammes (une petite cuillère à soupe) dans le tiroir de la machine à laver destiné à la lessive. Vous pourrez alors réduire la dose de lessive (la diviser par deux !) ou même mettre du savon noir ou quelques copeaux de savon de Marseille à la place. Economique et écologique ! Le percarbonate est efficace à partir de 40 °C.

2 – Pour blanchir, raviver et désinfecter le linge en trempage

Pour tous les tissus en coton ou en synthétique dont le blanc ou les couleurs sont ternies, pour le linge très sale (couches…) : 1 cuillère à café (5 g) par litre d’eau chaude avec un temps de trempage de 1 à 2 heures.

Attention : le percarbonate ne doit pas être utilisé sur la laine et la soie.

3 – Pour blanchir et raviver les bardages, terrasses, parquets et volets en résineux (pin et sapin)

Diluer le percarbonate dans l’eau chaude jusqu’à obtenir une solution saturée (c’est-à-dire jusqu’à ce que le percarbonate ne se dissolve plus dans l’eau, ceci correspond environ à 4 à 6 cuillères à soupe de percarbonate par litre d’eau), puis appliquer sur le support en pulvérisant ou avec une éponge ou une brosse. Maintenir humide au moins 1 heure ou deux en renouvelant si nécessaire l’application.

Attention aux éclaboussures ! Puis rincer à l’eau claire et laisser sécher.

Moisissure et mousse sur tuiles

4 – Pour lutter contre les moisissures, les mousses et les lichens

Pulvériser une solution saturée – voir au point 3 – laisser agir puis rincer.

Attention, tester au préalable sur une surface non visible car il peut y avoir une modification de la teinte du support !

5 – Pour nettoyer et raviver les tuiles et les ardoise

Procéder comme aux points 3 et 4. Plusieurs applications pourront être nécessaires mais toujours tester au préalable sur une petite zone non visible ou sur une tuile ou une ardoise isolée du toit.

6 – Pour le nettoyage et le dégraissage des joints de carrelages

Appliquer comme précédemment et frotter avant le séchage. Bien rincer. Idéal pour éclaircir les joints !

7 – Nettoyage des peintures (tachées, grasses…)

Diluer 2 cuillères à soupe de percarbonate dans d’eau chaude puis frotter à l’éponge. Bien rincer, surtout s’il doit y avoir application d’une nouvelle couche de peinture par la suite.

8 – Nettoyage et désinfection des contenants alimentaires en verre ou en plastique

Pour les contenants très souillés, procéder à un premier nettoyage avec un détergent classique ou du savon noir naturel pour éliminer le plus gros des salissures organiques. Si possible remplir par la suite avec un mélange d’eau chaude et de percarbonate (1 à 2 cuillères à soupe de percarbonate par litre d’eau). Laisser agir au moins 30 mn, frotter si nécessaire et rincer.

volaille dans un poulailler

9 – Nettoyage et désodorisation des cages, des poulaillers, des boxes, etc…

Ajouter 1 cuillère à soupe (15 g) par litre de percarbonate en plus du détergent utilisé (du savon noir naturel par exemple) avec de l’eau de préférence chaude, et utiliser le mélange dans la foulée. Le mélange savon / percarbonate ne conserve sa pleine efficacité qu’1 à 2 heures maximum après la préparation. Le percarbonate « booste » les performances du savon et améliore l’hygiène générale.

10 – Pour réaliser un nettoyant multi-usages dégraissant, blanchissant, désodorisant et désinfectant écologique et économique très puissant

Dans un seau en plastique de 10 litres d’eau chaude diluer 10 cuillères à soupe de savon noir naturel, 5 cuillères à soupe de percarbonate et 20 à 30 gouttes d’huiles essentielles (facultatif : l’eucalyptus, la menthe, le pin… peuvent convenir). Ne surtout pas ajouter de vinaigre ou d’acide citrique ou toute substance acide. Utiliser dans l’heure qui suit et bien rincer.

Attention : le percarbonate est un produit très actif qui peut modifier la couleur des surfaces, toujours tester sur une petite zone non visible au préalable.


A propos de l'auteur :

Passionné de produits naturels et d'écologie, Nicolas Palangié est un promoteur actif de ce qu'il appelle "l'écologie pragmatique". Spécialiste du bicarbonate et des produits écologique et naturels, il crée le blog www.monbicarbonate.fr en 2010 et écrit un livre à la demande des éditions Eyrolles: "Bicarbonate: un concentré d'astuces", qui paraît en 2011 et qui est ré-édité en 2014. Ces deux supports sont destinés à diffuser au grand public une information sérieuse et validée.

a écrit 78 articles.

96 commentaires

  • Emmanuelle Mayer · 9 juin 2020 à 14 h 45 min

    Bonjour, je trouve beaucoup de recettes de poudre pour le lave vaisselle qui utilise à la fois des cristaux de soude, du percarbonate de soude et de l’acide citrique. Or vous rappelez que percarbonate de sodium + acide = danger surtout si le mélange est chauffé, ce qui est le cas au lave vaisselle. Qu’en pensez-vous ? Avez vous une meilleure recette ? C’est compliqué de s’y retrouver avec ces milliers de recettes…

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 11 juin 2020 à 12 h 42 min

      Bonjour Emmanuelle,
      Dans le cas du lave vaisselle, le danger est inexistant car le dégagement d’oxygène du percarbonate avec l’acide citrique se fait en même temps que l’envoi de l’eau et il n’y a aucune source d’ignition.
      C’est lorsqu’il s’agit d’un milieu fermé de petit volume qu’il y a aussi un risque de mise sous pression. Ce n’est pas le cas de l’intérieur du lave vaisselle et les quantité mises en oeuvre ne présentent pas de danger.
      Mais attention de ne pas mélanger le percarbonate et l’acide citrique avec de l’eau dans une bouteille qui sera refermée par exemple…
      J’espère avoir été clair.
      Nicolas

      Répondre

  • Virginie · 14 mai 2020 à 13 h 30 min

    Bonjour,
    Je dois nettoyer un plancher en bois franc ancien.
    Le bois est en bon état, lisse et bien posé, mais jamais traité (ou il y a trés longtemps) mais très sale.
    Est il possible de le nettoyer avec du percarbonate de soude?
    si oui à qu’elle dose?

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 18 mai 2020 à 11 h 47 min

      Bonjour Virginie,
      Oui, vous pouvez utiliser le percarbonate sur votre plancher en bois franc.
      La dose dépend du degré de salissure ou de la blancheur attendue.
      Je vous propose de faire une solution de percarbonate de 2 à 3 cuillères à soupe de percarbonate par litre d’eau chaude.
      Testez sur une petite zone avant d’étendre davantage.
      Il faut laisser agir mais sans attendre le séchage.
      Tenez-nous au courant et bon courage !

      Répondre

  • Bourget M · 11 mai 2020 à 10 h 38 min

    Bonjour,
    J’ai une maison en bois et celui-ci a noirci du côté ouest. Peut-on utiliser le percarbonate sur tous types de bois ? En l’occurrence pour ma maison, c’est du douglas sur les murs et du mélèze pour la terrasse. Quelle est la dose à utiliser ? Avez-vous des recommandations svp ?
    En vous remerciant,
    Bonne journée

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 18 mai 2020 à 12 h 10 min

      Bonjour,
      Oui c’est tout à fait possible d’utiliser le percarbonate de soude sur le douglas comme sur le melèze.
      Vous pouvez suivre les recommandations du point 3) sur l’article (Pour blanchir et raviver les bardages, terrasses, parquets et volets en résineux pin et sapin).
      Je vous recommande de tester sur une petite surface avant d’étendre le traitement.
      Si vous constatez que c’est très efficace, vous pouvez même baisser le dosage dans l’eau.
      Bon courage et envoyez-nous des photos sur le mail de contact@monbicarbonate.fr

      Répondre

  • FERCOT Delphine · 3 mai 2020 à 13 h 38 min

    Bonjour,

    Je souhaite laver des oreillers en plume et duvet d’oie à la machine (l’étiquette le permet) ils ont jaunit comment puis-je les blanchir de manière efficace avec le percarbonate ?

    D’avance merci pour votre retour. bonne journée

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 7 mai 2020 à 17 h 01 min

      Bonjour Delphine,
      Attention, le percarbonate libérant des cristaux de soude, je ne voudrais pas qu’il fasse perdre sont gonflant et sa souplesse à votre oreiller.
      Alors ne surdosez pas : je dirais 2 cuillères à soupe à la place de la lessive pour une lessive à 40 °C.
      Tenez-nous au courant 😉

      Répondre

  • JFK · 24 avril 2020 à 7 h 39 min

    bonjour Nicolas,
    je possede une terrasse en cumaru qui a grisée. Problème cette terrasse est sur un support en acier galvanisé. je ne peu utiliser l’acide oxalique (sel d’oseille) pour dégriser, la structure serait attaquée par l’acide. Ma question, est ce que le percarbonate peu degriser le bois sans avoir d’effet sur l’acier galvanisé qui la supporte. le fournisseur de ce support me dit que cela peut etre fait a condition de bien rincer aprés. Quant pensez vous ?
    Merci de votre réponse.
    jacques

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 4 mai 2020 à 15 h 46 min

      Bonjour,
      Il ne devrait effectivement pas y avoir de problème de corrosion sur l’acier galvanisé avec le percarbonate, à la différence des acides ou des chlorures effectivement.
      Prenez soin de bien rincer néanmoins.

      Répondre

  • COMY Jael · 20 avril 2020 à 12 h 23 min

    Bonjour

    Ma maison est en crépis . Le crépis a noircie très rapidement cette année.

    Si j’ai bien compris 4 cuillère à soupe de percarbonate de soude par litre d’eau. Puis je pulvérise.

    mais est il nécessaire de rincer ? Pourquoi rincer ?
    Et si c’est obligatoire au bout de combien de temps ? Le lendemain ?

    Merci de vos précieux conseils

    Bien cordialement,
    Jael.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 20 avril 2020 à 15 h 52 min

      Bonjour Jael,
      Si je vous recommande de rincer après la pulvérisation, et si possible avant séchage, c’est que le percarbonate peut laisser un dépôt blanc qu’il sera plus difficile d’enlever par la suite. Avec un jet haute pression, je ne pense pas que cela serait difficile de le faire partir même après séchage mais je vous recommande de faire un test préalable sur une petite surface.
      Bon courage et n’hésitez pas à faire des photos avant/après et de nous en faire profiter !

      Répondre

  • Capucine · 20 avril 2020 à 10 h 14 min

    Bonjour,

    Merci pour votre article.
    J’ai voulu blanchir du linge sale. J’ai donc mis le percarbonate puis l’eau bouillante dans une grande marmite en métal/alu.
    Le linge n’a pas vraiment blanchi et toute la partie de la casserole en contact avec l’eau est devenu noire… Pourriez-vous l’expliquer ? Comment faire pour rattraper ça ?

    Et question subsidiaire : faut-il mettre D’ABORD l’eau bouillante et ensuite le percarbonate ? (contrairement à ce que j’ai fait, qui a provoqué une réaction chimique d’ailleurs)

    Merci pour vos réponses !

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 20 avril 2020 à 16 h 07 min

      Bonjour Capucine,
      Vous avez utilisé une marmite en métal, en alu qui plus est… et votre marmite a noirci. Le percarbonate n’a pas pu blanchir le linge car il a été désactivé par la réaction d’oxydation. Vous devez utiliser un récipient en verre ou éventuellement en acier INOXYDABLE.
      Je vous recommande de mettre d’abord l’eau chaude, de diluer le percarbonate puis d’y introduire sans attendre le linge et de le laisser au moins jusqu’à refroidissement total.
      Quant à la façon de récupérer votre marmite… vous pouvez tenter de frotter avec du bicarbonate sur un éponge humide.
      Bon courage !

      Répondre

      • Capucine · 20 avril 2020 à 21 h 17 min

        Bonsoir Nicolas,
        Merci beaucoup pour votre retour rapide !
        C’est noté, je vais retenter l’expérience ce soir dans cet ordre 🙂 Ma marmite est récupérée grâce à du citron, et du liquide vaisselle maison contenant du bicarbonate !
        Bonne soirée

      • Admin comment by Nicolas · 21 avril 2020 à 16 h 37 min

        Merci Capucine de nous avoir tenus au courant. On attend la suite avec le percarbonate avec impatience !

  • Tim · 19 avril 2020 à 21 h 22 min

    Bonjour,

    Je suis intéressé par votre recette :
    « Vous pouvez diluer 3 cuillères à soupe de percarbonate par litre d’eau chaude dans un seau.
    Bien vous assurer que tout est dilué avant de verser dans le réservoir de votre pulvérisateur.
    Appliquer sur la surface et laisser agir mais sans attendre le séchage (ou re-pulvériser une nouvelle fois avant séchage). »
    Pour nettoyer mes dalles de terasse. Je pense que cela peut être efficace.
    Par contre la terasse est entouré de thuyas, fougère, bruyère et autre plante en pot et en pleine terre. Est ce que l’application du nettoyant risque d’abîmer voire même tuer certaines plantes ? Y compris par vapeurs ?
    Sachant que l’eau de nettoyage sera forcement absorbée par la terre autour et en dessous des dalles.
    Merci d’avance pour votre retour.
    Cordialement,
    Timothée

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 20 avril 2020 à 16 h 11 min

      Bonjour Timothée,
      Non, à ces doses, il n’y a pas de danger pour la végétation. Il n’y a pas de vapeurs, seulement un dégagement d’oxygène qui ne pose pas de problème.
      Bien cordialement !

      Répondre

  • Pierre · 18 avril 2020 à 17 h 53 min

    Bonjour

    J’ai nettoyé mon bardage bois en mélèze avec du percarbonate
    Tout s’est bien nettoyé, par contre il reste une couche visqueuse blanchâtre sur le bois et même en frottant avec une brosse ça ne part pas.

    Je ne sais pas quoi faire.

    Merci

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 20 avril 2020 à 16 h 21 min

      Bonjour Pierre,
      Voilà qui est surprenant ! C’est la première fois qu’on me signale cette réaction. Je ne vois pas trop… Est-ce que ça ne pourrait pas sécher et être ensuite balayé ? Ou tout simplement être progressivement lessivé par la pluie ?

      Répondre

      • Pierre · 21 avril 2020 à 16 h 03 min

        En séchant, ça laisse des poils blancs secs, je les ai poncés et ça va. Ce n’est plus visqueux.

      • Admin comment by Nicolas · 21 avril 2020 à 16 h 31 min

        OK Pierre… tant mieux. Les poils blancs secs ça ressemble bien à un minéral qui aurait cristallisé sur le bois… étrange mais la nature réserve souvent des surprises 😉 Merci de nous avoir tenus au courant !

      • Pierre · 22 avril 2020 à 12 h 41 min

        Ces poils (duvet) viennent du bois, même en frottant à l’eau uniquement on en voit apparaitre. Onpeut les laisser ou les poncer au choix

      • Admin comment by Nicolas · 4 mai 2020 à 15 h 00 min

        OK merci pour la précision Pierre. De simples fibres de bois, c’est plus simple que l’hypothèse de la cristallisation 😉

  • david01 · 9 avril 2020 à 14 h 29 min

    Bonjour, j’avais acheté du percarbonate il y a 2 ans pour blanchir ma terrasse en bois. Il se trouve que je n’avais pas pu le faire et le sac est resté sous un abri non fermé (toit mais pas de mur sur deux faces). Le sac n’a pas été en contact direct avec de l’eau mais il a pris l’humidité. Le percarbonate forme un bloc compact, il se casse (difficilement) en petite bille mais se dissout difficilement et sans faire de réaction visible.
    Pensez vous qu’il est encore utilisable ?
    Merci pour votre aide et bonne continuation.
    David

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 9 avril 2020 à 15 h 12 min

      Bonjour David. C’est difficile à dire parce qu’il a du « muter » en tout ou partie en carbonate de sodium et la part d’eau oxygénée a certainement diminué. S’il blanchit toujours un linge souillé ou sale c’est qu’il est toujours efficace ! Je ne vois pas d’autre façon de le tester…

      Répondre

  • Elodie · 8 avril 2020 à 17 h 38 min

    Bonjour,

    Est-il possible d’utiliser le percarbonate seul dans le lave vaisselle ?

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 9 avril 2020 à 15 h 42 min

      Bonjour Elodie,
      Oui bien sûr le percarbonate seul dans le lave-vaisselle va avoir un effet, mais cet effet sera moins efficace qu’en le combinant avec un peu de savon noir par exemple. Ou en réalisant une petite recette avec de l’acide citrique avec lequel il va réagir.

      Répondre

  • Francine · 5 avril 2020 à 18 h 22 min

    Bonjour, le percarbonate de sodium que j’ai acheté est en petites billes qui se dissolvent lentement… Quand on sait que son efficacité diminue rapidement, c’est un peu décourageant… Quelle est la solution? Merci

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 9 avril 2020 à 16 h 05 min

      Bonjour Francine,
      Son efficacité diminue avec le temps, mais je vous rassure, cela prend quand même quelques heures… et la dissolution est quand même beaucoup plus rapide ! La dissolution est accélérée avec la chaleur, ce qui renforce aussi l’efficacité du percarbonate.

      Répondre

  • gesnin · 5 avril 2020 à 12 h 12 min

    Bonjour
    J’ai nettoyé mes joints de carrelage avec du percarbonate de soude et bien rincé mais mon carrelage est pein de traces blanchatres il a comme une pellicule dessus …
    J’ai de nouveau rincé avec des cristaux de soude dilués dans l’eau mais peu d’efficacité.
    Que faire?
    Cordialement.
    Gesnin Gerard

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 9 avril 2020 à 16 h 07 min

      Bonjour
      Je pense que les dépôts que vous mentionnez sont d’origine minérale.
      Il faut tenter de les supprimer avec un acide « doux » : vinaigre végétal concentré ou acide citrique anhydre (2 cuillères à café par litre) (lien vers les produits).
      Appliquer, laisser agir 20 à 30 mn sans attendre le séchage, puis rinçage.
      Tester sur une partie non visible puis généraliser.
      Tenez-nous au courant, encore mieux avec des photos avant-après.
      Bon courage.

      Répondre

  • Bruno · 28 mars 2020 à 8 h 09 min

    Bonjour Nicolas,
    Vous dites que le percarbonate de soude ne doit pas être utilisé sur de la laine ou de la soie. Quels seraient les résultats ?

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 30 mars 2020 à 10 h 49 min

      Bonjour Bruno,
      Le percarbonate se décompose en eau oxygénée et en carbonate de sodium (cristaux de soude). Il est donc en mesure de « décaper » le film protéino-lipidique qu’il y a sur les fibres naturelles de soie ou de laine, leur faisant perdre une partie de leur souplesse et de leur brillant.
      Bien cordialement,

      Répondre

  • guerin · 22 mars 2020 à 21 h 57 min

    bonjour est ce que je peux utiliser le percarbonate de soude pour nettoyer l enduit de mes murs de maison qui ont noircis si oui quelles serait les proportions cordialement Arnaud

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 23 mars 2020 à 12 h 24 min

      Bonjour,
      Oui bien sûr.
      Vous pouvez diluer 3 cuillères à soupe de percarbonate par litre d’eau chaude dans un seau.
      Bien vous assurer que tout est dilué avant de verser dans le réservoir de votre pulvérisateur.
      Appliquer sur la surface et laisser agir mais sans attendre le séchage (ou re-pulvériser une nouvelle fois avant séchage).
      Si nécessaire frotter avec une brosse et nettoyer ensuite à grande eau, avec un karsher si vous en avez un (mais attention si le support est fragile).
      Il serait raisonnable de tester sur une petit surface pas trop visible avant de faire tous les murs !
      Bon courage et tenez-nous au courant. Avec des photos avant/après , ce sera encore mieux. Nous les diffuserons.

      Répondre

  • Helene · 14 mars 2020 à 23 h 58 min

    Bonjour,

    Je souhaiterais avoir une recette efficace pour lave-vaisselle car toutes celles testées, ont laissé des traces blanches et grasses sur les verres ou la vaisselle. Pourriez-vous m’éclairer ?
    Merci d’avance.
    Helene

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 20 mars 2020 à 9 h 34 min

      Bonjour Hélène,

      Bien sûr, en voici une que nous avons testée, que nous utilisons et qui donne d’excellents résultats :
      Voici la recette pour le mélange spécial lave-vaisselle :

      – 200 gr de cristaux de soude concentrés
      -100 gr de percarbonate de sodium
      -100 gr d’acide citrique anhydre
      – 75 gr de bicarbonate de sodium
      Huile essentielle d’orange ou de citron (de 20 à 50 gouttes)

      Il est possible de l’utiliser tel quel en poudre (bien mélangé-homogénéisé) ou d’en faire des petits cubes en pulvérisant un tout petit peu d’eau sur la poudre avec un spray tout en mélangeant, de façon à créer un début de réaction entre les composants basiques et l’acide citrique, puis de tasser la poudre dans les compartiments d’un bac à glaçons. Laisser sécher au moins 24/48 h et démouler.

      Une ou deux cuillères à café / un petit bloc suffisent pour un lavage.
      Et un peu de vinaigre végétal naturel à 14 % pour le rinçage.
      Les liens vers les produits se trouvent dans la liste.

      N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions !
      Bien cordialement !

      Répondre

      • Nounart · 30 mars 2020 à 18 h 42 min

        bonjour en haut vous dites de ne pas mélanger le percarbonate avec un acide et dans la recette donnée en commentaire vous dites de mettre percarbonate et acide citrique du coup je ne comprends pas ? Pouvez-vous aussi m’expliquer précisément la raison pour laquelle il ne faut pas le faire ? (j’aime bien comprendre). Merci. Cordialement

      • Admin comment by Nicolas · 3 avril 2020 à 11 h 51 min

        Bonjour Nounart,
        En effet, tout cela peut paraître contradictoire… et bravo pour votre soif de comprendre 😉
        En fait, lorsqu’on met un peroxydé en contact avec une molécule organique (et surtout un acide), il s’oxyde en dégageant de l’oxygène, ce qui peut être assez violent même si à priori les produits de réaction ne sont pas dangereux. Mais dans tous les cas il perd son efficacité. Lorsque c’est en oxydant des bactéries ou des virus ou des moisissures, levures, etc… et autres pathogènes et indésirables, c’est bien. Mais lorsque c’est trop rapide, avec un dégagement de gaz violent, cela peut mettre le contenant sous pression et le faire exploser. Lorsqu’il y a un dégagement important d’oxygène, cela peut attiser un feu (mais pas le provoquer) car on crée alors un comburant. C’est d’ailleurs pour cela qu’on ne doit pas stocker le percarbonate à proximité d’un combustible comme le carton, le papier et bien sûr les hydocarbures. Parce que s’ils prennent feu, la chaleur provoque la dégradation du percarbonate et la libération d’oxygène et tout flambe encore plus vite.

        J’espère avoir été clair.

        Dans le cas de la création de notre petite pastille pour le lave vaisselle, aucun de ces risques ne se présente. On pulvérise un peu d’eau pour le mélange, en créant une réaction très faible et limitée et ce qui se passe ensuite dans le lave-vaisselle ne pose pas de problème non plus (eau en grande quantité, pas de combustible présent).

        Voilà, j’espère avoir satisfait votre curiosité et celle des autres internautes qui se pencheront sur la question du percarbonate.
        Bien cordialement !
        Nicolas

      • Cecile · 22 avril 2020 à 18 h 22 min

        Cher Nicolas,

        Je suis à la recherche d’une fabrication maison pour faire une poudre pour lave vaisselle. J’ai essayé la recette que vous avez posté le 20/03/20. La vaisselle ressort propre mais laisse un fort residu poudreux et blanc.

        Comment puis je remedier a cela?

        Merci D’avance,

        Cécile

      • Admin comment by Nicolas · 4 mai 2020 à 15 h 05 min

        Bonjour Cécile.
        Je suis surpris de ce résidu poudreux. Peut-être pourriez-vous doser plus légèrement ?
        Ou un défaut de rinçage de votre lave-vaisselle.
        On ne m’a rien rapporté de semblable pour l’instant et je ne l’ai moi-même jamais constaté. Et si vous mettiez un peu de vinaigre végétal naturel en liquide de rinçage ?
        Tenez-nous au courant !

  • Annie · 1 mars 2020 à 12 h 03 min

    Bonjour, peut-on utiliser le percarbonate sur du linge comportant du métal (fermeture éclair) sans risque de corrosion sur ce métal ?

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 5 mars 2020 à 13 h 38 min

      Bonjour Annie,
      Le percarbonate peut en effet être oxydant aussi sur les métaux, surtout à hautes températures.
      Mais je n’ai jamais constaté de dégradation des fermetures éclairs et on ne me l’a jamais rapporté.
      A tester avec précaution de votre coté.
      Bien cordialement,

      Répondre

  • Marie · 15 février 2020 à 20 h 04 min

    Bonjour Nicolas,

    Passionnant votre article. Je me demandait si je pouvait changer le sodium carbonate par le sodium percarbonate dans un bloc de savon vaisselle? J’ai lu que je pouvais fabriquer mon sodium carbonate en mettant du bicarbonate de soude au four sur un tapis à biscuit pendant 1 heure à 200C (400F). J’ai du percarbonate sous la main pas de carbonate!

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 17 février 2020 à 11 h 29 min

      Bonjour Marie… oulà, tout ça me paraît un peu hasardeux.
      On obtient bien du carbonate (+ de l’eau et du CO2) lorsqu’on chauffe du bicarbonate au dessus de 80-90 °C mais ce n’est vraiment pas la méthode la plus sûre et la plus écologique. Mieux vaut se procurer directement des cristaux de soude concentrés ! Vous obtiendrez également du carbonate en décomposant du percarbonate mais il y aura aussi émission d’oxygène (comburant !) et ça me semble très dangereux….
      Voilà… je vous déconseille ces petites manipulations…
      Merci au passage pour vos encouragements sur mes articles 😉

      Répondre

  • chris · 12 janvier 2020 à 14 h 21 min

    bonjour,
    est-ce-que percarbonate de soude et percarbonate de sodium peuvent être interchangeables dans toutes leurs utilisations ?
    Merci
    Chris

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 17 janvier 2020 à 10 h 33 min

      C’est exactement la même choses… voir d’ailleurs à ce sujet les recommandations de cet article 😉

      Répondre

  • Laurence · 19 décembre 2019 à 13 h 05 min

    Bonjour,

    Je fabrique ma lessive en poudre dans ces proportions : Pour 1kg de lessive
    – Savon râpé 500gr
    – Cristaux de soude 250gr
    – Bicarbonate 125gr
    – Percarbonate 125gr
    J’utilise ainsi un produit complet et prêt à l’emploi: 2 c à soupe dans une boule de lavage directement dans le tambour.
    1) Ces proportions vous semblent-elles correctes ?
    2) J’ai lu dans votre blog que le percarbonate se transforme au contact du savon perdant son effet blanchissant.
    Est-ce vrai même pour une lessive en poudre ? (mélange du coup stocké plusieurs semaines.. 1kg de lessive)
    3) Et si oui, faut il alors le rajouter au dernier moment et de quelle façon ? ( dans ma boule de lavage, le percarbonate et le savon seraient aussi en contact …
    Merci pour votre réponse
    Laurence

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 23 décembre 2019 à 16 h 55 min

      Bonjour Laurence,
      Votre mélange me paraît tout à fait adapté pour des lessives « généralistes ». Vous pouvez favoriser les dosages en percarbonate pour le blanchiment, en cristaux de soude pour le dégraissage et en bicarbonate pour son effet désodorisant. Quant au percarbonate, il ne vas pas se dégrader si le savon râpé ne contient pas trop d’humidité résiduelle. Stockez toujours cette préparation en poudre dans un contenant bien hermétique et dans un lieu sec et aéré.
      Bravo pour votre implication écologique et félicitations pour les belles économies réalisées.

      Répondre

      • Laurence · 23 décembre 2019 à 23 h 43 min

        Je continue comme ça donc. Le seul problème qui s’est posé avec cette lessive, est que mon linge blanc ou clair tournait au gris. J’ai appris il y a peu que le percarbonate s’active à partir de 40 ° et je ne faisais que des machines à 30..
        Je problème semble résolu.
        Merci encore pour votre réponse et vos encouragements.
        Longue vie à votre super blog !

      • Admin comment by Nicolas · 2 janvier 2020 à 18 h 26 min

        Merci pour votre témoignage et vos encouragements Laurence. Le percarbonate peut être efficace en dessous de 40 °C lorsqu’on lui adjoint un activateur mais il s’agit de molécules toxiques dont il vaut mieux se passer… et 40 °C reste une température écologiquement acceptable en termes de consommation d’énergie. Bien cordialement,

      • Lemaitrei · 9 avril 2020 à 17 h 24 min

        Bonjour,
        J’hésite à nettoyer ma terrasse en bois car elle est en hauteur et à son pourtour se trouve des rosiers. A mon avis, à part modifier légèrement et momentanément le PH, je ne pense pas prendre de risque. Qu’en pensez-vous ?
        En vous remerciant

      • Admin comment by Nicolas · 4 mai 2020 à 11 h 56 min

        Bonjour,
        Le risque est effectivement quasiment nul aux doses recommandées. Ne pas excéder 5 à 10 g de percarbonate par m2 et tout ira bien 😉 Bien cordialement !

  • titi · 4 décembre 2019 à 18 h 16 min

    Bonjour ,pour un traitement de toiture facade remplie de mousse,algues,lichens
    préparation BIDON 20l
    18L d’eau tiède
    2L d’acide citrique pur
    400g de bicarbonate de soude
    et combien de pecarbonate de soude ?
    suis-je bon dans le mélange ? merci de votre retour cordialement

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 5 décembre 2019 à 8 h 42 min

      Bonjour Titi,
      où avez-vous eu cette recette ?
      Je ne pense pas qu’elle soit pertinente : l’acide citrique liquide (2 l ?) ne peut pas être pur car il est sous forme de poudre (si possible anhydre). Le bicarbonate et le percarbonate vont réagir avec l’acide citrique et dégager du CO2 et de l’oxygène en créant du citrate et du carbonate de soude… bref, je ne comprends pas trop la finalité de ces mélanges. Sans compter que l’acide citrique pourrait attaquer la façade si elle est en pierre, avec des joints…Je me répète mais où avez-vous eu ces conseils ?

      Répondre

  • katia · 24 novembre 2019 à 13 h 17 min

    bonjour
    j’ai lu dans un livre qu’en mélangeant 1kg de percarbonate de soude et 2kg de bicarbonate. cela suffisait pour créer sa propre lessive. 2 c à soupe de ce mélange suffisait pour laver une lessive (couleur)de 5kg.
    Est ce une bonne pratique? Sachant que j’ai une machine de 11kg il suffit de doubler la dose. Je me posais la question ne faut il pas rajouter ce mélange à la moitié de la lessive habituel achetée dans le commerce.
    Petit bémol j’ai fait ce mélange je ne sais pas vraiment quoi en faire et surtout les bonne dose pour ne pas décolorer les vêtements au lavage.
    Je vous remercie par avance de vos conseils

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 5 décembre 2019 à 9 h 07 min

      Bonjour Katia,
      Associer le bicarbonate, le percarbonate et les cristaux de soude, avec quelques gouttes d’huiles essentielle, peut faire une excellente lessive.
      Tout dépend de l’effet que vous recherchez : blanchissant et désinfectant pour le percarbonate, dégraissant et désodorisant pour le bicarbonate, plus fortement dégraissant pour les cristaux de soude.
      Si vous trouvez que l’effet n’est pas aussi satisfaisant qu’avec votre lessive habituelle, vous pouvez en effet la combiner à ces trois « boosters » d’efficacité.
      N’hésitez pas à revenir nous faire part de vos observations et des résultats obtenus !
      Bien cordialement,

      Répondre

      • Emilie · 17 mars 2020 à 18 h 01 min

        Bonjour, je me permets de vous reprendre sur l’utilisation des huiles essentielles. En effet, il faut beaucoup de plantes pour obtenir quelques millilitres d’huile donc c’est vraiment gâcher, à utiliser pour leurs vertues médicinales plutôt 🙂
        Aussi, au delà d’une certaine température, elles perdent leur propriétés.
        Enfin, j’ai lu qu’elles étaient novices pour la faune et flore des milieux aquatiques dans lesquels elles seront rejetées.

      • Admin comment by Nicolas · 20 mars 2020 à 8 h 47 min

        Bonjour Emilie,
        Ce que vous dites est loin d’être idiot.
        Mais ces huiles essentielles qui sont utilisées en petites quantités pour parfumer les produits d’entretien naturels remplacent des molécules synthétiques dont la fabrication est beaucoup plus polluante et dont l’incidence néfaste sur la santé est maintenant établie (perturbateur endocriniens en particulier). Mais les huiles essentielles doivent néanmoins être utilisées avec parcimonie et précaution car il peut effectivement y avoir des allergènes dans certaines d’entre elles (c’est ce qui explique les « linalool », « limonene », etc… en gras dans la composition de certains produits bio et naturels).
        Donc je persiste à croire que c’est une bonne alternative lorsqu’on en fait un usage raisonné.
        Et vous remarquerez que je ne recommande que des huiles essentielles qui sont produites par la nature en quantités très importantes (celles qui sont extraites des écorces d’oranges ou la menthe par exemple).
        Les huiles essentielles rares et à usage thérapeutiques ne sont évidemment pas recommandées pour parfumer les produits ménagers.
        Elles sont d’ailleurs souvent très chères, ce qui régule leur utilisation « naturellement »…
        J’espère que cette petite mise au point vous aura rassurée.
        Prenez soin de vous !

  • Caro · 13 novembre 2019 à 16 h 32 min

    bonjour Nicolas,
    Je voulais savoir si ma recette de lessive maison était correct, j’ai mis du savon Marseille 100%naturel cuite au chaudron avec du bicarbonate. (50g savon, 1cs bicarbo, 1 litre eau) J’hésite à rajouter du vinaigre, car acide, quand pensez vous, c’est de l’ordre dune cuillère à soupe !? Et s’il est vraiment utile de rajouter aussi des cristaux de soudes danc ce mélange

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 15 novembre 2019 à 11 h 29 min

      Bonjour Caro,
      Ne rajoutez surtout pas de vinaigre, vous allez créer un corps gras en réaction avec le savon !
      Effectivement, un acide « dé-saponifie » le savon…
      Par contre les cristaux de soude peuvent être utiles pour renforcer l’efficacité dégraissante.
      Le bicarbonate est déjà un bon dégraissant naturel, qui a l’avantage d’être désodorisant également, mais les cristaux de soude sont plus puissants pour le dégraissage.
      50 g de copeaux pour 1 litre, ça risque d’être une peu trop concentré, mettez plutôt 30 g pour éviter une « gélification » trop forte.
      Belles lessives !

      Répondre

  • Nijenn · 31 octobre 2019 à 9 h 31 min

    Bonjour Nicolas
    Peut-on utiliser le percarbonate en machine à 90° sans risque ? J’ai cherché dans le blog et je n’y ai pas trouvé la réponse.
    Je vous remercie pour tous ces articles qui me sont d’une très grande utilité.
    Bien cordialement et bonne journée !

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 7 novembre 2019 à 13 h 24 min

      Bonjour Nijenn,
      Le bicarbonate peut effectivement être utilisé à 90 °C sans risque mais il va se transformer en carbonate de soude (cristaux de soude) à cette température.
      Ce sera donc encore plus efficace, en particulier sur les taches grasses.
      Bien cordialement !

      Répondre

    • Laporte · 5 avril 2020 à 23 h 38 min

      Bonjour je voulais savoir si le percarbonate de sodium pouvait teindre un vêtement qui a deteind a cause de l’eau de javel

      Répondre

      • Admin comment by Nicolas · 9 avril 2020 à 16 h 03 min

        Bonjour,
        Non, malheureusement s’il s’agit d’une décoloration, le percarbonate est impuissant… désolé !

  • Gaby · 12 août 2019 à 10 h 01 min

    Bonjour, et merci pour votre site qui répond enfin à ce que je cherchais….de vrais explications sur les composants et leurs relations entre eux. Je rejoins le commentaire, un peu plus haut, de dalatsis mélina concernant le percarbonate pour laver la vaisselle au lave-vaisselle. Étant non alimentaire, déconseilleriez vous l’utilisation du percarbonate pour cet usage ? Merci à vous d’avance.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 14 août 2019 à 17 h 36 min

      Bonjour Gaby,
      Malheureusement, les produits habituels pour le lave-vaisselle ne sont pas – mais pas du tout – alimentaires.
      Le percarbonate, sous réserve qu’il soit bien rincé (et c’est le cas lors d’un cycle de lave-vaisselle) ne présente aucun danger d’intoxication.
      Bien cordialement,

      Répondre

      • Bonjour · 16 août 2019 à 18 h 14 min

        Ma maison est équipée d une.microstation pour les eaux usées. Je ne suis pas sûre que le.percarbonate soit une bonne idée pour les bactéries de ma.microsration. qu’ en pensez vous?
        Merci
        Delphine

      • Admin comment by Nicolas · 27 août 2019 à 16 h 13 min

        Bonjour, comment comptez-vous utiliser le percarbonate pour l’eau de votre microstation ? Je pourrai en fonction de vos précisions vous orientez un peu mieux. Merci.

  • Vincent · 9 juillet 2019 à 0 h 38 min

    Bonjour Nicolas. Pouvons-nous utiliser du percarbonate de sodium pour une piscine hors sol, à mettre dans le skimmer ? Merci beaucoup. Vincent

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 12 juillet 2019 à 9 h 49 min

      Bonjour Vincent,
      Le percarbonate est fréquemment utilisé pour les piscines et les spas en Amérique du Nord mais étonnamment on ne trouve rien en France…
      C’est pourtant un excellent désinfectant par oxydation. Il va générer du carbonate (qui va augmenter le pH et le TAC) et du peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée H2O2) qui va désinfecter et clarifier l’eau.
      Les dosages sur j’ai pu noter sur les sites américains sont assez variables : de 100 g de percarbonate pour 10 m3 toutes les semaines en entretien régulier à 1 kg pour 10 m3 en traitement choc contre les algues…
      Je pense que ça peut être une très bonne alternative aux produits chlorés pour les traitements choc en particulier mais je manque de recul. Toujours bien mesurer le pH et le TAC car le percarbonate va les faire remonter.
      N’hésitez pas à revenir nous apporter votre témoignage et pour solliciter celui d’autres visiteurs du blog.
      Bonnes baignades !

      Répondre

  • Annelise · 1 juin 2019 à 9 h 24 min

    Bonjour ! Merci pour votre site , il est incroyable !
    J’ai une question à laquelle je n’ai pas vu de réponse : j’ai hérité de nappes et serviettes de table blanches anciennes, mais elles sont un peu piquées aux plis, tachées, plus ou moins jaunies…. D’après ce que je vois je peux utiliser le percarbonate, mais quel dosage je dois mettre? Je peux combiner avec un autre produit? Je voudrais le faire en machine, parcequ’il y a beaucoup de pièces ( 3 nappes et une trentaine de serviettes…).
    NB : Je les ai déjà lavées avec ma lessive à 60 °, ça n’a pas eu beaucoup d’effet…
    Merci pour votre aide !

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 6 juin 2019 à 11 h 23 min

      Bonjour Annelise. Vous pouvez faire une lessive en cycle long 60 °C en remplaçant la lessive par du percarbonate, à raison d’un demi-verre (50 ml) pour 3 à 5 kg de linge. Il est possible de faire un trempage également à raison d’un demi-verre pour 5 litres d’eau chaude. Bon courage et tenez-nous au courant des résultats !

      Répondre

  • celine · 29 mai 2019 à 9 h 50 min

    Bonjour,

    merci beaucoup pour votre blog qui est une mine d’information. Concernant le percarbonate, vous indiquez qu’il ne faut le mélanger à aucun acide. Je vois circuler des recettes pour faire de la poudre de lavage pour lave-vaisselle qui mélangent bicarbonate / acide citrique / percarbonate et cristaux de soude. Qu’en pensez-vous ? Avez vous une recette efficace et sûre pour remplacer les poudre de lave-vaisselle traditionnelles ? Merci d’avance !!!

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 6 juin 2019 à 11 h 38 min

      Bonjour Céline. Je pense que ce mélange n’est pas stable et peut même être dangereux. En ce qui concerne le remplacement des poudres de lave-vaisselle, je vous recommande le savon noir additionné de percarbonate ou de cristaux de soude (1 cuillère à café). Bien cordialement,

      Répondre

      • Alexia · 16 avril 2020 à 23 h 19 min

        Bonjour, pourquoi ce mélange peut-il être dangereux et pas stable ? Dans un commentaire plus haut vous donnez une recette de poudre pour lave-vaisselle qui reprend pourtant exactement ces ingrédients . Du coup je suis perdue, il s’agit de la recette que j’utilise, vous conseillez plutôt le mélange savon noir / percarbonate uniquement ? (On mélange les deux et on met ce mélange dans le compartiment pour la poudre de lave-vaisselle? Pas de réaction avec le savoir noir liquide ?). Merci beaucoup pour votre aide!

      • Admin comment by Nicolas · 20 avril 2020 à 16 h 29 min

        Bonjour Alexia,

        J’ai répondu à une question presque identique à la vôtre (voir dans les commentaires).
        Vous pouvez mélanger le savon noir et le percarbonate dans le compartiment poudre de votre lave vaisselle mais il faut le faire au dernier moment, juste avant de lancer votre lave-vaisselle. Le percarbonate va commencer à agir dès qu’il entrera en contact avec le savon noir liquide.
        J’espère vous avoir aidée.

      • Amy · 21 mai 2020 à 21 h 25 min

        Bonsoir Nicolas,
        Bravo et merci pour ce site très intéressant et vos réponses aux multiples questionnements des uns et des autres.

        J’ai parcouru les réponses mais je n’ai pas trouvé la solution 😁 sauf erreur

        Voilà j’ai récupéré un gros bidon de 220 l pour le transformer en récupérateur d’eau de pluie.
        Le problème est que l’agriculteur qui me l’a cédé y stockait un produit chloré pour la rendre potable
        Il est noté « anti-germ Io spray » sur l’étiquette
        Je souhaite utiliser l’eau de pluie pour arroser mes végétaux pour qu’elle leur profite, pas pour les tuer.
        J’ai donc cherché à trouver un remède pour neutraliser le chlore.
        Dans un blog sur le traitement de l’eau des piscines, j’ai lu que le percarbonate pouvait faire baisser le taux de chlore.

        En revanche, vous dîtes dans votre article, qu’il ne faut jamais mélanger de percarbonate avec de l’eau de javel, alors avec du chlore…
        Pourtant, ce sont des alcalins tous les deux ?
        Dans la mesure où on l’utilise en dilution, on annule le risque de réaction chimique ?

        Bon alors voici la question :
        Comment neutraliser mon chlore ( même si on admet que le chlore est volatile, il y a une odeur rémanente, qui indique que le bidon en est encore imprégné), sans nuire à l’environnement ? Et à mes plantes…

        D’ailleurs, le percarbonate, n’a t il pas une action desherbante comme le bicarbonate ? Est ce une question de dosage ?

        Enfin, question subsidiaire :
        J’ai une fontaine bain d’oiseaux, solaire et j’utilise un produit fourni par Primerose « fontaine safe » écologique.
        Je suspecte que ce n’est rien de plus que du percarbonate.
        Impossible de trouver la composition…

        Je vous remercie beaucoup pour votre site, rempli de recettes et astuces très intéressantes

      • Admin comment by Nicolas · 25 mai 2020 à 16 h 18 min

        Bonjour Amy, merci pour vos encouragements 😉 !
        S’il ne subsiste que quelques odeurs, je ne pense pas que votre contenant soit dangereux pour votre jardin et vos plantations…
        Vous risquez effectivement de faire un peu pire que mieux en faisant des mélanges…
        Le percarbonate traitement de l’eaus’il est surdosé peut être dangereux pour les plantes (c’est la partie « cristaux de soude » qui reste après le dégagement d’oxygène).
        En e qui concerne votre produit « Fontaine Safe », est-il liquide ou solide ?
        S’il est liquide, je ne pense pas que cela puisse être du percarbonate au jardin, même stabilisé.
        Bien cordialement,

    • Elise · 19 juin 2019 à 12 h 24 min

      Bonjour, vous dites que les préparations au percarbonate s’utilisent dans l’heure ! Pourquoi ? J’en ai mis une cuillère à soupe dans ma lessive maison. Elle est foutue!?
      Merci d’avance.

      Répondre

      • Admin comment by Nicolas · 19 juin 2019 à 15 h 06 min

        Bonjour Elise. Le percarbonate est un oxydant instable qui réagit avec les molécules organiques. Dès qu’il est en contact avec le savon, il se dégrade en eau oxygénée puis en oxygène et aussi en carbonate de sodium (appelé aussi cristaux de soude). Donc quand on ne l’utilise pas rapidement, c’est comme si on n’ajoutait que des cristaux de soude et on perd l’effet blanchissant et désinfectant du percarbonate. Sans compter que je pense que cela altère aussi peut-être les propriétés du savon. Je ne pense pas que votre lessive sera foutue mais elle n’aura pas les effets que vous attendiez.
        Bien cordialement !

      • Elise · 29 juin 2019 à 6 h 31 min

        Bonjour Nicolas !
        Je n’avais pas vu votre réponse. Merci. C’était bizarre la lessive comme remplie de gaz. Je l’ai jeté. Et quand j’ai lavé du blanc avec une cuillère à soupe ajoutée à lessive savon Marseille+ bicarbonate, les tâches sont restées. Dois-je en mettre plus? Ou mettre des cristaux de soude aussi? Et j’ai l’impression que ça grisonne depuis seulement 4/5 lessives avec ma lessive maison+ percarbonate. C’est possible ? Que dois je faire ? Ou réduire la lessive qui elle est verte puisque savon vert?
        Et pour ce qui est du savon noir dans le lave vaisselle, ça ne va pas boucher les canalisations à force ?

        Merci d’avance.
        Elise

      • Admin comment by Nicolas · 4 juillet 2019 à 14 h 42 min

        Bonjour Elise,
        Quelle température pour votre lessive. Le percarbonate n’est pas actif en dessous de 40 °C.
        Quel savon noir utilisez vous ?
        Si vous ajoutez un peu de bicarbonate ou de cristaux de soude, pas de problème de bouchage.
        Même sans, à priori je pense qu’il ne devrait pas y avoir de souci.

  • Sylvie · 13 mai 2019 à 14 h 33 min

    Bonjour

    Peux t on mélanger le bicarbonate avec le percarbonate ?

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 23 mai 2019 à 11 h 20 min

      Bonjour Sylvie. Oui, il n’y a pas d’incompatibilité entre le bicarbonate et le percarbonate.

      Répondre

  • Aime DAEMS · 13 avril 2019 à 12 h 25 min

    Moi je l’utilise dans la cuvette des toilettes, je suis sûr qu’elle redevient bien blanche avec de l’eau chaude et une cuillère à café de Percarbonate, je l’ai adopté pour mes carrelages, ma lessive, ma vaisselle, mes mauvaise herbes (moins évident) dans le coin des chiens à l’extérieur (odeur d’urine et autre) après c’est propre et sans odeur (ne pas oublier d’éloigner les chiens pendant au moins 2 heures. Les casseroles et plats très attachés, la friteuse etc…Bicarbonate, Percarbonate, vinaigre blanc, voilà mes produits de nettoyage depuis des années.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 15 avril 2019 à 14 h 00 min

      Bonjour Aime,
      Je ne peux qu’applaudir et vous encourager à continuez comme ça. Testez aussi l’acide citrique, vous verrez, c’est bluffant en détartrant !

      Répondre

    • Dalatsis Melina · 9 juin 2019 à 14 h 18 min

      bonjour Nicolas,
      Vos articles sont très enrichissant merci beaucoup !
      Sur la page YouTube d’une femme qui partage ses trucs pour remplacer ses produits par une alternative plus écologique et économique, elle remplaçait tout simplement sa dose de nettoyant vaisselle (lave vaisselle) par une cuillère de percarbonate de sodium car elle avait remarqué que c’était l’ingrédient principal des dosettes. Qu’en pensez-vous ?
      Et dans ce cas plutôt percarbonate de sodium ou sesquicarbonate de sodium ?
      Bien cordialement.
      Merci d’avance.

      Répondre

      • Admin comment by Nicolas · 11 juin 2019 à 15 h 51 min

        Bonjour Melina,
        Le sesquicarbonate n’a pas le pouvoir blanchissant et désinfectant du percarbonate (qui est un oxydant puissant – qui dégage de l’oxygène actif).
        C’est en revanche un bon dégraissant / désodorisant « généraliste » et naturel. Pour bien faire la différence, il y a cet article de notre blog : https://www.monbicarbonate.fr/bicarbonate-carbonate-percarbonate-sesquicarbonate-cristaux-de-soude-difference/
        Bien cordialement(

      • Alison · 22 juillet 2019 à 2 h 33 min

        Bonjour
        J’ai essayé de fabriquer ma lessive moi même et je l’ai ratée. J’ai eu le malheur de fermer et de secouer le bidon avant de l’ouvrir. Le résultat a été pour le moins explosif ! J’ai laissé le bidon ouvert et je ne sais quoi en faire. Cela s’est solidité. Je n’ose plus le manipuler. Avec les fortes chaleurs je n ose pas le jeter à la poubelle puisque le pecarbonate esr hautement inflammable. Comment donc m’en débarrasser?

      • Admin comment by Nicolas · 1 août 2019 à 16 h 06 min

        Bonjour Alison,
        Vous avez fait réagir le percarbonate avec le savon et il a dégagé de l’oxygène qui a fait gonfler le bidon ! Le percarbonate n’est pas inflammable mais c’est l’oxygène qu’il dégage à la chaleur qui peut accélérer un feu existant. Le mélange que vous avez obtenu n’est pas dangereux, et pas inflammable. Vous pouvez même l’utiliser pour la lessive (en le mettant dans le tambour) car le percarbonate s’est transformé en cristaux de soude, qui sont eux aussi efficaces, contre les taches grasses en particulier… pas de panique, donc 😉

Laissez votre commentaire

© 2019 - Cie du bicarbonate - tous droits réservés - Mentions légales