Recevez GRATUITEMENT le "Mini-Guide des Utilisations du Bicarbonate de Soude"

Bonjour et merci de visiter le blog MonBicarbonate.fr.

Laissez votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Le Mini Guide d'Utilisation du Bicarbonate de Soude.

* Champs requis

retour � l'animation

2 juin 2012 38 Commentaires

Idéal pour préparer son corps au sport
Écrit par

Préparer votre corps à l’effort


L’action du bicarbonate s’oppose à l’accumulation d’acide dans l’organisme, et notamment d’acide lactique dans les muscles en favorisant l’élimination des ions H+ responsables des crampes et de la fatigue musculaire. En fonction des études, l’effet paraît particulièrement intéressant pour les épreuves intenses répétées et de courte durée (de 2 à 7 mn). Une étude de l’Université de Loughborough au Royaume Uni a mis en évidence un effet positif significatif sur les résultats de l’épreuve de 200 m nage libre. L’intérêt du bicarbonate est également mentionné par de nombreux sites et blogs de cyclisme.

  • Mode d’emploi: Absorber la dose en buvant une solution d’eau bicarbonatée avant l’effort, progressivement et sur une durée de 1 à 2 h avant l’effort.
  • Dosage: 0,3 g/kg de masse corporelle et par jour, soit env. 20 g de bicarbonate par jour pour un athlète de 70 kg.
  • Mise en garde: l’absorption de quantités de bicarbonate trop importantes sur des durées trop courtes peut entraîner des nausées et des vomissements, ainsi que des diarrhées. Dans ce cas, cesser toute prise de Bicarbonate.
  • Références: Sodium Bicarbonate Improves Swimming Performance. Author(s) :LINDH A. M. (1) ; PEYREBRUNE M. C. (2) ; INGHAM S. A. (2) ; BAILEY D. M. (2) ; FOLLAND J. P. (1) ;
    Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s) : (1) School of Sport and Exercise Sciences, University, Loughborough, ROYAUME-UNI (2) East Midlands Region, English Institute of Sport, Loughborough, ROYAUME-UNI
    Abstract : Sodium bicarbonate ingestion has been shown to improve performance in single-bout, high intensity events, probably due to an increase in buffering capacity, but its influence on single-bout swimming performance has not been investigated. The effects of sodium bicarbonate supplementation on 200m freestyle swimming performance were investigated in elite male competitors. Following a randomised, double blind counterbalanced design, 9 swimmers completed maximal effort swims on 3 separate occasions: a control trial (C); after ingestion of sodium bicarbonate (SB: NaHCO3 300mg·kg-1 body mass); 200mg·kg-1 body mass). The SB and P agents were packed in gelatine capsules and ingested 90-60 min prior to each 200m swim. Mean 200 m performance times were significantly faster for SB than C or P (1:52.2±4.7; 1:53.7 ± 3.8; 1:54.0 ±3.6 min:ss; p<0.05). Base excess, pH and blood bicarbonate were all elevated pre-exercise in the SB compared to C and P trials (p< 0.05). Post-200 m blood lactate concentrations were significantly higher following the SB trial compared with P and C (p<0.05). It was concluded that SB supplementation can improve 200m freestyle performance time in elite male competitors, most likely by increasing buffering capacity.

Nous avons sélectionné pour vous le meilleur du bicarbonate, disponible en cliquant ici :

Acheter du bicarbonate de sodium ou bicarbonate de soude à la Compagnie du Bicarbonate

La gamme de la Compagnie du Bicarbonate


A propos de l'auteur :

Passionné de produits naturels et d'écologie, Nicolas Palangié est un promoteur actif de ce qu'il appelle "l'écologie pragmatique". Spécialiste du bicarbonate et des produits écologique et naturels, il crée le blog www.monbicarbonate.fr en 2010 et écrit un livre à la demande des éditions Eyrolles: "Bicarbonate: un concentré d'astuces", qui paraît en 2011 et qui est ré-édité en 2014. Ces deux supports sont destinés à diffuser au grand public une information sérieuse et validée.

a écrit 78 articles.

38 commentaires

  • OLIVIER · 29 juin 2020 à 21 h 56 min

    Bonjour
    Quelle est la différence entre le bicarbonate de sodium et le bicarbonate de potassium svp ? Dans le cadre d’un cycle force/endurance en musculation, est-il indiqué de faire une cure d’un mois, par exemple, ou les effets se font-il ressentir dès la première prise (moins d’acide lactique donc plus de répétitions effectuées)
    Merci beaucoup !

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 3 juillet 2020 à 15 h 45 min

      Bonjour Olivier.
      C’est très simple : apport de potassium à la place du sodium et même effet « tampon » pour lutter contre l’acidose.
      Par contre, le bicarbonate de potassium a un goût bien plus désagréable que le bicarbonate de sodium.
      C’est moins net quand l’eau est très fraîche et il est possible d’ajouter un peu de menthe ou de sirop de fruit…
      L’effet est à la fois immédiat (réduction des crampes entre autres) et sur la longueur car les séances peuvent être rapprochées (dans le cas d’entraînements de haut niveau).
      Il y a des études (américaines en particulier) qui démontrent l’efficacité dans ce dernier cas aussi.
      Bon entrainenent !

      Répondre

  • surrel jean louis · 17 décembre 2019 à 17 h 53 min

    bonjour Nicolas je pratique le vélo depuis pas mal d’années j’abite en montagne et je monte assez souvent des cols mais j’ai toujour mal aux jambes mon medeçin dit que jedoit produire trop d’acide lactique , j’ai une hygiene de vie de sportif amateur assez saine, pas trop d’abus de par et d’autre pas de surpoids non plus mon velo est bien raiglé . donc ma question est…. est-ce que le bicarbonate pourrait soulager mes petites cannes merci de ta réponse . sportivement jean-louis

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 23 décembre 2019 à 17 h 10 min

      Bonjour Jean-Louis,
      Je pense que tu peux effectivement tester le bicarbonate de sodium alimentaire et le bicarbonate de potassium alimentaire.
      Le bicarbonate de potassium a l’avantage de supplémenter en potassium au lieu du sodium dont on est rarement déficitaire.
      Une petite cuillère (5 g) dans un verre d’eau avant l’entraînement, une autre après et le tour est joué. C’est ce que je fais lorsque je m’entraîne pour un marathon.
      Tu peux également diluer 10 g dans 1 litre dans ton bidon. Le goût du potassium est assez… disons… particulier. Le sodium est moins pénible je trouve. Tu peux ajouter un sirop pour rendre l’ensemble plus buvable !
      Tu auras plus de détail ici ou ici.
      Tiens-nous au courant des résultats !

      Répondre

  • Lietin · 2 juin 2019 à 16 h 22 min

    Bonjour ,
    Je voudrai me préparer une boisson pour une course de 40 kilomètres en Bretagne , et j’aurai voulu votre avis sur la composition pour 1 L , par temps chaud
    500ml de jus de grenade ou eau de coco
    40 g de Malto
    2 pincée de sel
    5 g de bicarbonate de sodium
    1jus de citron
    2 c a s de sirop d’érable
    2c a s de miel d’acacia
    compléter avec de la contrex

    Par contre en boisson d’attente vous me conseillez quoi
    Sportivement
    Domi

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 6 juin 2019 à 11 h 16 min

      Bonjour Domi,
      Votre mix me paraît très bien. En ce qui concerne la boisson d’attente, je ne peux que vous conseiller en ce qui concerne le bicarbonate. Je ne vous recommande pas forcément d’en mettre car l’effet légèrement laxatif pourrait se cumuler avec la dose de votre boisson de course. Je vous recommande de prendre 5 g de bicarbonate alimentaire quelques heures avant la course et 5 g après la course en récupération. 15 g sur l’ensemble de l’épreuve est un bon dosage pour un coureur de 70 kg environ. Sportivement à vous !

      Répondre

  • Ippolito · 17 mars 2019 à 23 h 57 min

    Bonjour, je me remets d une petite déchirure du biceps. Une fibrose s installe selon mon kiné. Est ce que le bicarbonate de Soude agirait comme anti douleurs ou favorisait il la guérison ou rien de cela ? Merci

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 15 avril 2019 à 15 h 28 min

      Bonjour… rien de tout cela j’en ai peur !
      C’est surtout pendant la pratique du sport et pour la récupération que le bicarbonate peut être intéressant…
      Bon courage et bonne convalescence.

      Répondre

  • Foua · 12 novembre 2018 à 15 h 58 min

    Bonjour
    Je souhaite reprendre la course que j avais arrêtée car trop de courbatures qui m epuisaient (pourtant je ne courrais pas beaucoup, 35 minutes 3 fois par semaine).
    J ai appris que le bicarbonate permettait d atténuer les courbatures. Pourriez vous m en dire un peu plus. Quel bicarbonate utilisé et comment,j ai lu qu il fallait le boire avant l effort mais je vais courir à 6h du matin généralement, me lève 1 demi heure avant. Je bois un citron tiède et je sors courir.
    Merci

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 13 décembre 2018 à 18 h 44 min

      Bonjour. Le citron tiède est une bonne idée. Pour le bicarbonate, vous pouvez aussi en prendre 1/2 cuillère à café avant l’effort, puis autant après. Vous pouvez augmenter un peu les doses en fonction de la durée et de l’intensité de votre exercice (mais pas plus de 10 g/jour soit 2 cuillères à café). Toujours utiliser du bicarbonate alimentaire de bonne qualité, fin ou extra-fin pour une dissolution rapide. Bonne course !

      Répondre

  • QUEMENER · 8 octobre 2018 à 17 h 30 min

    Bonjour

    Depuis fin aout syndrome de l’essuie glace a un genoux, rendez-vous pris chez le chiropracteur donc confirmation du syndrome et en plus inflammation a l’autre genoux avec une micro entorse au pied.
    Il m’a parlé du bicarbonate mais combien de temps et en quel prise je ne sais pas.
    Je voudrais soignée ça rapidement car en avril je ferais mon premier marathon.
    Je vais également changer de chaussure car c’est depuis se moment la que j’ai des problèmes de genoux.

    Merci pour votre aide et de votre conseil.

    (Généralement gène dans les longues distance je prend du st yorre et ça passe)

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 2 novembre 2018 à 19 h 52 min

      Bonjour, si la St Yorre vous apporte un soulagement c’est que le bicarbonate y est certainement pour quelque chose ;-).
      Vous pouvez également prendre des sels de Vichy qui ont l’avantage d’être encore plus complets. Le bicarbonate de potassium a l’avantage de substituer le potassium au sodium. Vous pouvez également mettre du bicarbonate de sodium alimentaire dans votre bain (2 à 4 verres de 100 ml pour une baignoire de 80 litres). Bon courage pour votre premier marathon… c’est une très belle expérience, mais le premier n’est pas toujours le plus agréable. La persévérance dans ce domaine est une vertu nécessaire. C’est du vécu 🙂

      Répondre

  • Man · 25 juillet 2018 à 18 h 27 min

    Bonjour,
    après les repas je met un petit peu de bicarbonate alimentaire sur ma langue,je laisse fondre puis rajoute un peu d’eau.
    ce mélange en bouche je le fait passer entre mes dent plusieurs fois de suite puis crache.
    Ensuite je me brosse les dents ,rince ,crache…
    Est ce suffisant pour une bonne hygiène dentaire?
    Le bicarbonate neutralisant l’acidité,et assainissant la bouche,et les régions inter dentaire.
    Merci

    Répondre

  • alzial · 30 avril 2018 à 17 h 12 min

    Bonjour,

    Cycliste au long cours (grande sorties en été de 150 à 200km) j’ai tendance à avoir des crampes après l’effort depuis quelques temps. Il est vrai que je prends de l’âge (65) . Je me demande si un bidon d’eau avec du bicabornate, associé avec un autre bidon de liquide énergétique ne serait pas profitable ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Merci.

    Philip

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 7 mai 2018 à 11 h 31 min

      Bonjour Philip,
      Si bien sûr, c’est un test à réaliser. Personnellement, il m’est arrivé de le faire sur marathon avec de bons résultats.
      Je vous recommande 5 à 10 g/l d’eau selon votre tolérance au gout… il est possible d’ajouter un peu de menthe ou autre sirop pour masquer le goût.
      Ne pas excéder 10 à 15 g de bicarbonate par jour, à répartir avant/pendant/ après l’effort selon votre tolérance.
      Bonnes sorties !

      Répondre

  • GoustiFruit · 27 novembre 2017 à 15 h 22 min

    Recherchez Topical Edge « Performance & Recovery Lotion »: pas encore dispo chez nous mais très prometteur (voire miraculeux) !
    Si quelqu’un a une idée sur comment préparer un tel produit soi-même, je suis preneur !

    Répondre

  • le gal · 1 juillet 2017 à 17 h 35 min

    bonjour, je fais du trail long distance 64km avec 1500 M de dénivelé . je suis toujours derrangé au niveau digestif vers les 30 KM à chaque fois . et je vois que le bicarbonate dans mes bidons de (750ml) serait une idée pour être mieux. quand je fais mes compétitions je mets 1 bidon d’eau et 1 bidon de isostar . pouvez vous me donner votre avis car j’ai ma compétition dans 3mois.la j’ai fait un 45 KM EN TRAIL EN 5h et j’ai été géner au 35km .en attente de votre aide.
    cordialement

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 4 juillet 2017 à 13 h 48 min

      Bonjour,
      Si votre dérangement gastrique vient de l’acidose métabolique, le bicarbonate peut effectivement aider.
      Il faut de toutes façon tester avant l’épreuve (ça vous le savez, j’imagine).

      Je vous conseille de faire le test suivant lors de votre prochaine sortie longue:
      – 5 g de bicarbonate avant l’épreuve dans au moins 500 ml d’eau
      – 5 g de bicarbonate pendant l’effort en même temps que votre apport en eau
      – 5 g de bicarbonate après l’effort dans au moins 500 ml d’eau

      Et si cela s’avère positif, je vous conseille d’en consommer entre 5 et 10 g au cours de votre prochain trail en addition de votre hydratation normale.
      Rappel: 5 g = 1 petite cuillère rase
      Toujours du bicarbonate de qualité alimentaire.
      Vous pouvez le combiner avec un arôme ou un jus de fruit si le goût vous paraît trop salé.
      N’hésitez pas à nous faire part de vos remarque et suivi !
      Attention: comme toujours ceci n’est pas un avis médical, le médecin (en l’occurrence je vous recommande un médecin du sport) aura toujours le dernier mot !
      Bonnes courses.

      Répondre

  • SAMIR · 7 septembre 2016 à 16 h 33 min

    Salut Nicolas,

    Marathonien de bon niveau (2h40), j’envisage de tester ma préparation pour le marathon d’automne en incorporant le bicarbonate de soude. Je pèse 70KG. Pourrais-tu me donner un « protocole » d’utilisation stp?
    Concrètement, quel type de mélange? Eau+ jus de citron+ bicarbonate?
    Est-ce que pour quelqu’un de ma corpulence, 1 cuillère à café est suffisant?
    Faut-il boire ce mélange, la semaine avant la compétition ou juste le jour de la course?

    Merci par avance pour ton retour.

    Sportivement
    Samir
    ps: as-tu des informations sur les études réalisées sur des sportifs pratiquant des sports « d’endurance »?

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 10 septembre 2016 à 15 h 41 min

      Salut Samir, chapeau… tes performances n’ont rien à voir avec les miennes, je mets une bonne heure de plus 😉 Mais nous n’avons peut-être pas le même âge non plus 🙁 Bref.
      Les doses indiquées par toutes les études qui font autorité sont de l’ordre de 300 mg par kg de masse corporelle et par jour d’entraînement, ce qui veut dire environ 20 g pour quelqu’un de ta corpulence. Il faut évidemment tester ta tolérance au bicarbonate progressivement. Je te recommande par exemple 5 g dans 1 litre d’eau avant une sortie longue en fin de préparation, 5 g en cours de course et 5 g après la course. Tu peux monter à 7 g mais je te déconseille d’aller au delà. Le bicarbonate peut se conjuguer avec d’autres sels ou d’autres composés de ton mix-boisson. S’il y a un jus de fruit par exemple, il va réagir en créant un citrate ou un malate de sodium mais ce sont également des tampons potentiellement utiles et sans toxicité. Si tu as un sucre, il ne réagira pas avec et les deux resteront disponibles et utiles. En ce qui concerne les études, une grande part d’entre elles sont en anglais malheureusement et je n’arrive pas à retrouver la compilation que j’avais mise de coté… quelques précisions sur les pages suivantes:
      http://breakingmuscle.com/supplements/baking-soda-the-performance-supplement-you-are-missing
      Mais encore une fois, si cela fonctionne plutôt bien sur moi, je ne peux pas te garantir que cela sera miraculeux sur toi… prudence et progressivité dans la mise en oeuvre sont donc absolument nécessaires.
      Bonnes courses !
      Nicolas

      Répondre

  • bertrand · 11 septembre 2015 à 10 h 39 min

    Bonjour Nicolas,
    le bicarbonate peut-il avoir une réelle action contre la formation de crampes (1) lors d’un effort sportif prolongé ? (2) en phase de récupération (quelques heures plus tard, la nuit par exemple, lorsque je réveille le voisinage en hurlant…). Je me prépare sérieusement, avec des sorties dites « longues », je ne pousse pas au-delà de mes limites, mais je constate que, dans un marathon par exemple, les crampes peuvent se manifester vers 2h d’effort, c’est à dire que je sens qu’elles sont tout proches d' »éclater », mais me contraignent à ralentir. Je cherche donc une solution !
    Merci !

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 17 septembre 2015 à 11 h 18 min

      Bonjour Bertrand,
      Le bicarbonate est surtout efficace contre les courbatures, mais je pense qu’il peut également agir contre les crampes. Un autre éléments très important est le magnésium qui est nécessaire pour le bon fonctionnement du cycle ADP/ATP, veillez donc à ne pas en manquer. Quant aux crampes nocturnes, il y a un remède de grand-mère que je n’arrive pas à expliquer mais qui fonctionne remarquablement, c’est le « vrai » savon de Marseille (celui que j’utilise est à l’huile d’olive 72 % d’huiles), si nécessaire coupé en deux, dans le lit au niveau des mollets… incroyable mais vrai !

      Répondre

  • Jean · 16 juin 2015 à 17 h 59 min

    Bonjour,

    Je fais de l’aviron à haut niveau et je voudrais tester le bicarbonate.
    Combien de jours avant l’effort faut-il commencé à prendre les 0,3g/kg de masse corporelle quotidienne ?

    Merci, cordialement.

    Jean.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 2 juillet 2015 à 13 h 20 min

      Bonjour Jean,
      Il peut y avoir de grandes différences physiologiques d’un sportif à un autre. Pour les épreuves de course, certains prennent le bicarbonate avant, pendant et après (dilué dans suffisamment d’eau pour que ce soit buvable). Certains sportifs préfèrent arrêter les prises 24 à 48 h avant l’épreuve car il le supportent mal sur le plan gastrique. Attention, 0,3 g/kg est selon moi un maximum, il faut commencer progressivement par des doses plus faibles et bien réparties (comme je le disais avant-pendant-après). En ce qui me concerne, la plupart du temps je n’en prends qu’après l’entrainement (de l’ordre de 3 à 5 g en une prise), ce qui évite les courbatures et favorise la récupération. Avec l’expérience, je constate que le bicarbonate n’améliore pas très sensiblement les performances mais favorise la récupération et permet donc (dans les phases de pratique intense) de moins espacer les séances d’entraînement. Bon vent à vous (même si pour l’aviron…). 😉

      Répondre

  • alain · 11 août 2014 à 15 h 22 min

    Bonjour , une petite question : d’un coté vous écrivez 20 g. par jour pour une personne de 70 kg. et en bas Pas plus de 5-10 gr……. par jour ???

    qu’est-ce qu’il faut croire…..?

    Merci.

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 17 août 2014 à 18 h 52 min

      Bonjour Alain,
      20 g par jour est un maximum dans le cadre d’un entraînement sportif intensif, c’est ce que mentionnent les articles des scientifiques.
      5-10 g par jour, c’est ce qui est plus adapté pour une personne plus sédentaire et qui « consommera » moins le bicarbonate par une activité moins intense.
      Cordialement,
      Nicolas

      Répondre

      • pallard · 29 septembre 2015 à 15 h 57 min

        Bonjour,

        Sur un trail long de 120km, je compte partir avec une gourde de 500ml d’eau citronnée, bicarbonatée, (sachant que je pèse aux alentours de 45 kg) en plus de mes 1,5l d’eau naturelle. Quelle proportion dois je mettre? Env 2cas de citron et une petite pincée de bicarbonate est ce bien?
        Je compte faire cela aux 2 bases vie à 40km d’intervalle, est-ce raisonnable?
        Par ailleurs je consomme généralement des fruits secs et des fruits frais.
        Cela suffit-il à combattre l’acidité lactique?

        Merci

      • Admin comment by Nicolas · 15 octobre 2015 à 9 h 17 min

        Bonjour,
        Et félicitations pour ce challenge… !
        Je ne suis de mon coté que marathonien 😉
        Dans la plus grande partie des études scientifiques qui ont été menées sur des sur sportifs, il s’agissait de course à pied, de vélo ou de natation, mais surtout sur des efforts anaérobie / distances courtes. Sur des distances longues, les études sont plus rares. Les doses recommandées sur l’ensemble de l’effort sont de l’ordre de 300 mg/kg de masse corporelle, ce qui correspond pour vous à 12 g. Je pense que c’est raisonnable. C’est une bonne idée de le prendre en deux fois aux deux bases vies, en dilution avec de l’eau citronnée (au minimum dans 1 litre d’eau). Le bicarbonate va être transformé totalement ou partiellement en citrate de sodium mais c’est aussi un excellent tampon métabolique pour combattre l’acidité lactique.
        J’espère que je n’aurai pas trop tardé à vous répondre.
        Quoi qu’il en soit, je vous souhaite un excellent trail. Revenez-nous dire comment ça s’est passé, je serai (et les autres visiteurs du blog aussi) très heureux de le savoir.
        Cordialement.

  • GONCALVES Ganiwou · 1 mai 2013 à 22 h 58 min

    je voudrais que vous m’aidiez en m’envoyant les bienfaits du bicarbonate dans le culinaire,hygiène intime,bucco- dentaire,jardin menage.merci j’aime ce que vous faites .

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 7 mai 2013 à 8 h 04 min

      Bonjour Ganiwou,
      Le blog est là pour ça.
      Il y a des articles sur tous les thèmes que vous citer. Vous pouvez utiliser le moteur de recherche en choisissant vos mot-clés en conséquence, ou en passant par les rubriques et les sous-rubriques. Bonne navigation !
      Nicolas

      Répondre

  • Bama · 7 avril 2013 à 12 h 48 min

    L’excès de bicarbonate n’est-il pas nuisible pour la santé?

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 22 avril 2013 à 11 h 44 min

      Bonjour,
      Le bicarbonate n’est pas toxique mais il ne doit pas être ingéré en quantités trop importantes.
      Tout est question de dosage ! Il ne faut pas en consommer plus de 5-10 g par jour et ne pas en consommer sur des périodes prolongées. Mais c’est un simple repère général, et il ne s’agit en aucun cas d’une posologie: seul votre médecin peut préciser en fonction de votre état et de ce qu’il sait de vous.
      Nicolas

      Répondre

  • Adjoud · 19 septembre 2012 à 16 h 58 min

    Bonjour
    J ai decouyvert ce produit miracle , que je conditionne en Algerie , nous sommes specialisé dans la fabrication et le conditionnement des produits alimentaire en poudre, ( Flan entrement levure chimique ext… )
    Je voudrais faire connaittre les bienfaits de ce produits au grand public
    Je voudrais avoir votre idee ace sujet
    Cordialement

    Répondre

    • Admin comment by Nicolas · 20 septembre 2012 à 15 h 25 min

      Bonjour,
      J’en parlerai volontiers avec vous, mais il faut me transmettre vos coordonnées téléphoniques.
      Cordialement,
      Nicolas

      Répondre

  • Admin comment by Nicolas · 30 janvier 2011 à 15 h 01 min

    Pas de problème… ce blog est là pour ça ! N’hésitez pas à télécharger le mini-guide express et à me poser directement vos questions sur un sujet précis.

    Répondre

    • JP · 25 avril 2016 à 10 h 58 min

      bonjours
      j’aimerai avoir des renseignements sur Bicarbonate de sodium pour le dosage et la façon dont il faut le prendre (avant pendant et le mèlanger avec quoi de l’eau etc…) avant une longue randoné j’ai souvent des crampes quand je fais des longue distance et un copain ma proposé c’est solution car lui il l’utilise dans les randos VTT
      merci de votre rèponse

      Répondre

      • Admin comment by Nicolas · 27 avril 2016 à 18 h 04 min

        Bonjour JP. L’article mentionne des études qui concernent des athlètes de haut niveau. A notre niveau « à nous », nous pouvons diviser les doses par 2 en répartissant 10 g avant, pendant et après l’effort… soit 3 g à chaque prise à diluer dans l’eau de boisson ou un jus de fruit.
        Bonne rando !

Laissez votre commentaire

© 2019 - Cie du bicarbonate - tous droits réservés - Mentions légales