Recevez GRATUITEMENT le "Mini-Guide des Utilisations du Bicarbonate de Soude"

Bonjour et merci de visiter le blog MonBicarbonate.fr.

Laissez votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Le Mini Guide d'Utilisation du Bicarbonate de Soude.

* Champs requis

Close
retrour � l'animation

Où acheter du bicarbonate de soude ?

Le bicarbonate de qualité alimentaire au meilleur prix du WEB.

25 novembre 2016 0 commentaire

Bicarbonate et vinaigre: réaction dangereuse ou mélange utile ?
Écrit par

Le vinaigre et le bicarbonate de soude peuvent-ils se mélanger sans danger ?

On retrouve très souvent des recettes de produits ménagers « maison » qui conseillent le mélange du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Mélange vinaigre et bicarbonate

Mélange du bicarbonate de soude et du vinaigre

La réaction effervescente.

Première constatation : lorsqu’on ajoute le vinaigre (qui contient naturellement de l’acide acétique) au bicarbonate, une réaction effervescente fait mousser l’ensemble. Pourquoi ?

La réaction peut être notée (en la simplifiant un peu) de la façon suivante :
NaHCO3 (aq) + CH3 COOH (aq) —> CO2 (g) + H2O (l) + CH3 COONa (aq).
Bicarbonate de sodium + acide acétique donne dioxyde de carbone + eau + acétate de sodium

La multitude de petites bulles qui se forment sont du dioxyde de carbone CO2 : aucun danger puisque c’est un des principaux constituants de l’air ambiant. Il y a également formation d’eau, pas de problème de ce coté là non plus. Mais qu’en est-il du dernier produit, l’acétate de sodium ? Est-il toxique ? Et bien non, l’acétate de sodium n’est pas plus dangereux que le bicarbonate ou que le vinaigre, juste un peu irritant si on en met des quantités importantes sur la peau. Eviter de s’en mettre dans les yeux, car cela piquerait, comme le vinaigre.
Cette réaction de l’acide acétique et du vinaigre est une réaction dite « acide/base« . Elle donne du dioxyde de carbone, de l’eau et un sel (ici l’acétate). Elle est assez proche de celle qui peut avoir lieu entre l’acide citrique du citron et le bicarbonate, qui donnera du citrate de sodium, qui est tout aussi inoffensif.

Si on met les quantités parfaitement adaptées, tout le bicarbonate aura réagi avec tout le vinaigre. Sinon, il en restera qui n’aura pas réagi. Avec un vinaigre à 8 ° (ou 8 % c’est pareil) d’acidité et donc 80 g d’acide acétique naturel par litre de vinaigre, il faudra à peu près 45 ml (soit environ 1/3 de verre) pour une réaction complète avec une petite cuillère de 5 g de poudre de bicarbonate. Si vous mettez plus de bicarbonate, il en restera à la fin. Si vous mettez plus de vinaigre, il en restera à la fin. Et si vous dosez parfaitement, il ne restera plus que de l’eau et de l’acétate dilué dans cette eau. Pour constater la présence de l’acétate, il suffit ensuite de chauffer, et l’eau s’évaporera en ne laissant au fond que les cristaux d’acétate de sodium.

Faire ses produits d’entretien avec du vinaigre et du bicarbonate de soude ?

Une multitude de sites recommandent ce mélange pour le nettoyage, la lessive, les sols et le détartrage…
On peut se demander si c’est intelligent puisqu’ils se neutralisent mutuellement … cela dépend en fait des propriétés de l’acétate, puisque c’est lui qui a été créé dans la réaction. Et nous n’avons que peu d’information sur l’efficacité nettoyante, dégraissante ou détartrante de l’acétate. Mais de nombreux témoignages mentionnent une efficacité du mélange bicarbonate + vinaigre dans de l’eau. Peut-être l’efficacité est-elle tout simplement due au fait que le vinaigre et le bicarbonate sont mal dosés… et qu’il reste à la fin de la réaction du vinaigre ou du bicarbonate. Et c’est en fait lorsqu’il en reste que cela resterait efficace… un comble 😉 …

Une chose est sûre cependant : même si l’acétate n’était pas efficace, l’effervescence créée par la réaction présente une efficacité mécanique, et peut-être utile dans les cas suivants par exemple :

  • Le débouchage des canalisations (éviers et WC) : lorsqu’on verse du bicarbonate dans la cuvette et qu’on ajoute du vinaigre (de préférence chauffé), l’effervescence contribue au débouchage et les résultats sont impressionnants. On peut également utiliser des cristaux de soude concentrés (carbonate de sodium anhydre) à la place du bicarbonate, qui sont une base plus forte : le résultat sera encore meilleur.
  • Le nettoyage des surfaces très grasses : dans ce cas, on imbibe l’éponge avec le vinaigre, on saupoudre l’éponge ainsi humidifiée avec du bicarbonate et on s’empresse de frotter : là aussi l’efficacité est impressionnante sur une vitre de four ou d’insert, sur un plat gras et/ou brulé. On peut aussi utiliser un spray ou un vaporisateur avec du vinaigre, pulvériser sur les surfaces et laisser agir, puis frotter avec du bicarbonate en poudre. Plus Malin, tout aussi efficace, moins cher et moins dangereux pour vous et pour la Nature que du Master Bong ou du Cillut Prout !

Le site

Acheter du bicarbonate de sodium ou bicarbonate de soude à la Compagnie du Bicarbonate

La gamme de la Compagnie du Bicarbonate


A propos de l'auteur :

Passionné de produits naturels et d'écologie, Nicolas Palangié est un promoteur actif de ce qu'il appelle "l'écologie pragmatique". A l'origine spécialiste du bicarbonate, il crée son premier blog www.monbicarbonate.fr et écrit un livre à la demande des éditions Eyrolles: "Bicarbonate: un concentré d'astuces", qui paraît en 2011. A la demande de ce même éditeur, il se consacre ensuite au chlorure de magnésium et se lance en 2012 dans la rédaction d'un nouvel ouvrage dans la même collection, et crée un nouveau blog www.chlorure-de-magnesium.fr (ouverture 4e trimestre 2012), destiné à diffuser au grand public une information sérieuse et validée.

a écrit 69 articles.

Aucun commentaire pour l'instant. N'hésitez pas à ouvrir la discussion

Laissez votre commentaire

© 2010 - Cie du bicarbonate - tous droits réservés - Mentions légales - Conception: Storeofshop